Imprimer Envoyer á un ami

La météo à l’école… de nombreux projets

09/07/2014

L'année scolaire vient de s'achever. Catherine Borretti, chargé de mission éducation jeunesse à Météo-France, nous explique comment l'établissement travaille avec la sphère éducative.

Comment Météo-France s'engage-t-il auprès de la sphère éducative ?

Météo-France a une mission d'enseignement, établie dans le décret fondateur de l'établissement. L'établissement y répond en proposant régulièrement des activités et formations aux écoles, collèges et lycées. Nous collaborons également depuis 2009 avec l'Education Nationale pour fournir aux enseignants et aux élèves des contenus pédagogiques adaptés aux programmes d'enseignement dans les domaines de la météorologie et du climat. Ils sont mis à disposition sur le site Education.

 

Quelles activités sont proposées aux enseignants ?

La demande d'échanges de la part des enseignants, de la sphère éducative en général, est forte : nous accueillons régulièrement des classes dans nos centres météo en région.
Nous travaillons également avec l'Observatoire de Paris pour  Météo à l'École, un programme qui s'adresse aux collégiens et lycéens et vise à mettre en place un réseau de stations de mesure météorologiques dans les établissements scolaires. Ce réseau constitue le point de départ de multiples activités : réalisation de capteurs, exploitation des données, éducation au risque, échanges entre classes sur la thématique ....
Météo-France a également noué plusieurs partenariats avec les académies dans le cadre du projet l'École Météo, qui a mobilisé plus de 200 classes de CM1 et CM2 cette année.  


Quels sont les objectifs de l'opération École Météo ?

Il s'agit d'utiliser la météorologie, domaine familier des élèves, pour appréhender des notions scientifiques simples. Le but n'est pas d'apprendre à être compétent en météo mais de créer une situation ludique qui incite les enfants à se poser des questions et à chercher à résoudre une problématique donnée. L'enseignant est là pour les aider dans ce cheminement, en s'appuyant sur les documents pédagogiques préparés à son attention.
Par exemple, autour du thème de la température, une des activités peut être de réfléchir à comment mesurer ce paramètre. Les enfants répondront spontanément « par le corps », car il permet de ressentir le chaud et le froid. Ils se rendront ensuite compte que le corps n'est pas fiable car on ne ressent pas toujours la même chose pour une température donnée. Il n'y a bien sûr pas de mauvais résultat: l'essentiel est d'avoir mené une démarche expérimentale.

  Pour en savoir plus sur ces partenariats

 

Actualité par Météo-France