Imprimer Envoyer á un ami

Forts contrastes thermiques en Amérique du Nord

04/07/2014

L'Amérique du Nord a connu depuis le week end dernier une situation classique par son scénario, mais notable par son intensité : de l'air frais, venu des zones polaires, s'est infiltré sur les plaines du Midwest, faisant remonter à l'avant de l'air tropical (chaud et humide) jusqu'au Québec et même jusqu'à Terre-Neuve et au Labrador, pourtant baignés par des eaux froides (entre 8 et 10°C).

 

animation Etats-Unis ARPEGE

Visualisation de la température de la masse d'air à 850 hPa, du 1er juillet 2014 à 12h UTC au 5 juillet à 0h UTC - modèle Arpege. © Météo-France (cliquez sur l'animation pour l'agrandir)

 

La température a ainsi dépassé à trois reprises la barre des 30°C à Cartwright, sur la côte du Labrador, avec un maximum de 32,7°C le 29 juin. Jeudi 3 juillet, il y faisait encore 31,9°C. Ces valeurs sont particulièrement élevées : la normale* dans cette station n' est en effet que de 17°C et le seuil des 30 °C n'y est pas atteint tous les ans.

Sur les bords du lac Saint-Jean, au Québec, la température minimale a dépassé trois jours de suite les 20°C, et la maximale trois jours de suite (29, 30 juin et 1er juillet ) les 30°C à Roberval (6 à 7°C au dessus des normales).

À Gaspé, dans l'est du Québec, au bord de la mer, la température a dépassé 29°C tous les jours depuis samedi 28 juin, avec un maximum de 33,7°C mercredi 2 juillet. Cette même journée a enregistré une température minimale très élevée de 19,6°C (normale de 9°C).
La vague de chaleur sur la Gaspésie est désormais terminée.

Plus au sud, la chaleur était, sans surprise, encore plus forte.  Le long de la côte est américaine, à Washington DC, on a atteint 37,2°C mercredi 2 (6°C au dessus de la normale), avec un taux d'humidité assez élevé (44%).

Plus à l'ouest des États-Unis, de l'air frais s'est engouffré et on a relevé jeudi matin 3 juillet des minimales bien fraîches pour la saison avec par exemple 7,2°C  à Beatrice dans le Nebraska, une valeur proche des records pour un mois de juillet, bien loin de la normale ( 18°C).

Enfin, les régions situées encore plus à l'ouest ont connu une chaleur  intense. Dans les Rocheuses, la célèbre station de la Vallée de la Mort, à Furnace Creek, a  enregistré plusieurs températures supérieures à 50°C avec une maximale de 51,7°C le 1er juillet.

* moyenne de référence 1981-2010

 

 

Actualité par Météo-France