Imprimer Envoyer á un ami

Une saison de recharge bien chargée

17/03/2020

Définie par la période qui va de septembre à mars, la saison de recharge permet normalement de remplir les nappes phréatiques au long des mois d'automne et d'hiver.
 
Elle a bien porté son nom cette année avec des cumuls de pluie (bilan provisoire au 15 mars) souvent excédentaires à quelques exceptions près (déficits localisés entre Corse, Est Languedoc, Auvergne-Lyonnais).
 
 
A contrario, les excédents sont parfois importants (+ de 50%) dans l'ouest du pays et en Provence A Alpes-Côte d'Azur. Voici quelques exemples de villes bien arrosées (du 1er septembre au 15 mars et rapport à la normale) :
 
 
- Brest : 1159 mm (+45%) en 2ème position (derrière 2000-2001)
- Cannes : 1140 mm (+99%) en 2ème position (derrière 1959-1960)
- Biarritz : 1129 mm (+26%)
- Quimper : 1127 mm (+36%)
- Landivisiau : 1055 mm (+37%)
- Dax : 1017 mm (+43%) qui contrastent avec Montpellier : 325 mm (-25%)
- Saint-Étienne : 319 mm (-4%)
- Colmar : 276 mm (-2%)
- L'Île Rousse : 255 mm (-28%)

 

Actualité par Météo-France