Imprimer Envoyer á un ami

Climat : décembre 2019 exceptionnellement doux dans le Sud-Est

03/01/2020

Si à l'échelle nationale, décembre 2019 se classe en 4e position des mois de décembre les plus doux, certaines villes du Sud-Est ont connu leur mois de décembre le plus doux jamais mesuré. La douceur a même pris une allure printanière la semaine précédant Noël avec des 20 °C dépassés près de la Méditerranée ou des Pyrénées. La station de Leucate dans l'Aude a battu son record de température maximale pour un mois de décembre avec 21,3 °C le 24 (contre 21,1 °C le 11/12/1997).

France - Anomalie de la température moyenne en décembre 2019

Certaines villes du Sud-Est, ainsi que des stations comme Auch ou Chambéry ont connu leur mois de décembre le plus chaud jamais observé, avec des températures moyennes record : 

Stations (département)

Température décembre 2019

Précédent record (année)

Solenzara (20)

13,1

12,6 (2015)

Ajaccio (20)

12,6

12,0 (2000)

Hyères (83)

12,6

11,8 (2018)

Calvi (20)

12,6

12,3 (2000)

Nice (06)

12,5

12,1 (2015)

Bastia (20)

12,4

12,1 (2015)

Cannes (06)

11,7

11,3 (2015)

Le Luc (83)

11,0

10,2 (1953)

Saint-Auban (04)

7,2

7,0 (2015)

 

Douceur européenne

La douceur ne s'est pas limitée à la France : une bonne partie du continent européen a connu des températures excédentaires, notamment en seconde moitié du mois de décembre.
Anomalie de températures en Europe
Des records mensuels ont été souvent battus dans les pays de l'arc alpin en milieu de mois. La Suisse a ainsi connu une douceur nocturne remarquable : à Altdorf, le mercure n'est pas descendu sous les 16 °C le 17 décembre, un record de température minimale nocturne. En journée, les températures ont pu dépasser les 20 °C,  comme à Salzbourg (aéroport) en Autriche avec 20,1 °C le 17 (battant le précédent record de 19,1 °C en 2013) ou à Feldkirch  dans le Voralberg où les températures ont atteint les 21,3 °C frôlant le record national de décembre (22 °C en 1989).
En fin de mois, c'est dans un flux de sud-ouest rapide que des effets de Foehn ont pu conduire à des valeurs de température incroyables sur le nord du continent. Ainsi, le Royaume-Uni a battu son record de douceur en décembre avec 18,7 °C le 28 à Achfary au nord de l'Ecosse mais aussi 16,9 °C à Cassley, températures enregistrées en pleine nuit !
Cette masse d'air exceptionnellement douce s'est ensuite déplacée vers la péninsule scandinave avec des records mensuels battus en Norvège début janvier. La station de Sunndalsøra dans les fjords norvégiens a enregistré une température de 19 °C le 2 janvier en matinée établissant un nouveau record aussi bien pour un mois de décembre (contre 17,9 °C à Tafjord le  28/01/1989) que sur l'ensemble de la saison hivernale (décembre-janvier-février) pour toute la Fennoscandie (qui comprend la péninsule scandinave et la Finlande).
 

Actualité par Météo-France