Imprimer Envoyer á un ami

Pic de chaleur remarquable dans le Sud-Est

13/06/2014

Si l'est du pays, et notamment l'Alsace, a connu un pic de chaleur exceptionnel pour la saison, la chaleur a été également très forte et assez durable dans le Sud-Est. Durant ces derniers jours, les températures y ont été dignes d'une période chaude de plein été.

En début de semaine, de l'air chaud provenant du Sahara a gagné la totalité de la façade est. L'établissement d'un anticyclone, centré sur les îles britanniques, a progressivement chassé cette masse d'air chaud de la moitié nord du pays en fin de semaine. Cet air très chaud a, en revanche, persisté sur le sud-est du pays jusqu'à ce vendredi 13 juin.

Animation ARPEGE

Evolution de la pression au niveau de la mer, du vent et de la température à 850 hPa (en vert les masses d'air frais, en orange les masses d'air chaud) entre le 10 juin 12 UTC et  le 14 juin 00 UTC - modèle ARPEGE du 10 juin 2014  00 UTC © Météo-France
Cliquer sur l'image pour l'agrandir


Les températures maximales ont atteint des sommets pour la saison. Les minimales ont, quant à elles, mis davantage de temps à atteindre des valeurs parfois records.  À Carpentras, dans le  Vaucluse, les maximales ont dépassé 36°C, du dimanche 8 au jeudi 12 inclus, avec un pic à 37,9°C jeudi. Jamais une telle série n'avait été enregistrée lors d'une première quinzaine de juin. Le record de températures maximales pour une première décade est passé de 34,8°C à 37,7°C.

D'autres valeurs exceptionnelles ont été enregistrées à Nîmes jeudi, avec 37,6°C (5e plus haute valeur pour un mois de juin depuis 1921) et 37,1°C en Avignon le même jour (nouveau record mensuel depuis 1994). Sur le Sud -Est, la température moyenne relevée jeudi 12 juin (28,1°C) a dépassé celle du jour le plus chaud de l'été 2013 sur la région (27,9°C le 28 juillet).

Ce vendredi, les températures ont encore localement dépassé les 35°C, comme à Aigues-Mortes (37,1°C) et Nîmes (35,9°C). Samedi devrait être une journée de transition avec le retour du mistral et de la tramontane mais la masse d'air devrait rester assez chaude avec des pointes possibles à 33-35°C en basse vallée du Rhône, avant une probable baisse plus marquée dimanche.

Avec ces conditions durablement calmes et chaudes, la température de l'eau de mer a grimpé sensiblement pendant la semaine, notamment dans le golfe du Lion (de 20 à 23°C en surface, localement davantage sur le rivage). Le retour du vent ce week-end devrait favoriser la remontée en surface de couches d'eau plus profondes et plus fraîches (phénomène d' «upwelling »)

Animation satellite température de la mer

Evolution de la température de surface de la mer entre le 9 juin 12 UTC et  le 12 juin 12 UTC - Image du satellite MSG3-MET10. L'alternance jour/nuit est bien visible © Météo-France
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

 

Actualité par Météo-France