Imprimer Envoyer á un ami

Dorian frappe les Bahamas

02/09/2019

L'ouragan Dorian s'est intensifié pendant le week-end pour devenir un cyclone de catégorie 5, le niveau le plus élevé sur l'échelle de Saffir-Simpson. Il a touché lourdement cette nuit l'île de Great Abaco aux Bahamas, alors qu'il était au maximum de son intensité. Son oeil, à 6 h UTC, était sur l'île de Grand Bahama, qu'il devrait traverser sur toute sa longueur avec des vents moyens maximum de 285 km/h et des rafales jusqu'à 350 km/h.

Image du satellite GOES Est prise le 2 septembre 2019 à 6 h UTC - Dorian se situe sur l'île de Grand Bahama 
Image du satellite GOES Est prise le 2 septembre 2019 à 6 h UTC - Dorian se situe sur l'île de Grand Bahama - © Météo-France

Un phénomène d'une puissance extrême

Alors que Dorian frappait Great Abaco et qu'il avait atteint son maximum d'intensité, on a estimé les vents moyens à 295 km/h, avec des pointes jusqu'à 360 km/h. Seul le cyclone Allen en 1980 avait été plus puissant avec des vents moyens maximum à 305 km/h. Dorian est plus puissant que Maria et Irma, les cyclones qui avaient touché les Antilles en 2017 (respectivement 280 et 290 km/h). C'est pour le moment l'ouragan le plus puissant ayant touché une île de l'Atlantique.
Il engendre à son passage une marée de tempête de 5 à 7 m.
Il tombe entre 300 à 600 mm de précipitations au plus proche du mur du cyclone (en bord de l'oeil), voire localement 700 mm.

Évolution

Trajectoire de Dorian prévue le 2 septembre à 2 h du matin, heure de Floride

Pas de changement significatif prévu dans les prochaines heures. En début de matinée (heures françaises) Dorian se situait sur l'est de Grand Bahama avec des vents moyens  maximum à 285 km/h et des rafales à 350 km/h. Il se déplace très lentement vers l'ouest à 9km/h. Il va donc traverser l'île sur toute sa longueur, augmentant les risques de dégâts catastrophiques.

Sa trajectoire devrait s'orienter vers le nord. Mais elle est difficile à prévoir. La Floride reste tout de même en alerte. Le littoral de cet état américain devrait tout de même être impacté. Le Centre national américain des cyclones estime à 60 % la probabilité d'avoir des vents de force cyclonique sur la côte Est, qui connaîtra dans tous les cas des vents forts et de fortes pluies.

Pour suivre les prévisions en direct, consulter le site du NHC (en anglais).

Actualité par Météo-France