Imprimer Envoyer á un ami

France : Le refroidissement se confirme

30/08/2019

Alors que le mois d'août touche à sa fin, c'est une séquence plus fraîche qui s'ouvre pour débuter le mois de septembre, avec des températures orientées à la baisse à partir de dimanche. La masse d'air à l'arrière du front froid qui s'engage samedi soir sur le nord-ouest de la France, ramènera les températures au niveau des moyennes de saison, voire un peu en dessous sur les régions de l'Ouest la semaine prochaine.

Animation de la pression réduite au niveau de la mer et de la masse d'air prévues par le modèle ARPEGE du vendredi 30 août à 18 h UTC au mardi 03 septembre 2019 à 06 h UTC
Animation
de la pression réduite au niveau de la mer et de la masse d'air prévues par le modèle ARPEGE du vendredi 30 août à 18 h UTC au mardi 3 septembre 2019 à 06 h UTC - © Météo-France.

Une baisse de 10 degrés en 24 heures

L'air chaud encore très présent samedi sur le territoire permettra au mercure de se hisser une nouvelle fois bien au-dessus des 30 °C, avec 30 °C prévus à Lille et Bordeaux, 31 °C à Orléans, Lyon et Paris, 33 °C à Nevers, Clermont-Ferrand et Montauban, 34 °C à Montélimar et Nancy. Dimanche après-midi, la baisse sera sensible, avec des températures maximales perdant parfois 10 degrés par rapport à la veille, il faudra alors se contenter seulement de 20 °C à Bourges, Ambérieu, et Limoges, 21 °C à Rennes, 22 °C à Lille, Tarbes et Paris, 23 °C à Agen, 24 °C à Toulouse. Le pourtour méditerranéen préservera en revanche ses températures chaudes avec encore 30 °C à Montpellier, 31 °C à Toulon ou 32 °C à Marseille.

Légende du panache de températures
Panache de températures maximales prévues à Paris du 30 août au 3 septembre 2019 en °C 
Panache de températures maximales prévues à Paris du 30 août au 3 septembre 2019 en °C - © Météo-France.

Actualité par Météo-France