Imprimer Envoyer á un ami

Le cyclone majeur Dorian attendu lundi en Floride

29/08/2019

(Mise à jour le 30 août à 14h30)

Après avoir traversé l'arc antillais entre lundi soir et mercredi, Dorian a atteint  jeudi soir le stade de cyclone de catégorie 2, sur l'échelle Saffir-Simpson, qui en compte 5. Le nord des Bahamas sera touché dès ce week-end. Un impact sur la Floride en tant que cyclone majeur lundi apparaît de plus en plus probable.

Portrait de Dorian

Mardi 27 août, Dorian passait à proximité immédiate de la Martinique, avec des pluies intenses (localement 62 mm en une heure à Rivière-Pilote) qui ont conduit à des inondations.

Dorian, alors tempête tropicale, a subi depuis un début d'intensification et mercredi soir le NHC (National Hurricane Center), le classait en cyclone de catégorie 1.

Ce vendredi en fin de nuit (5 heures locales, 9 h UTC), Dorian évoluait à l'est des Bahamas. La pression estimée en son centre était de 977 hPa, en baisse régulière. Cette mesure a notamment été estimée par le vol hier soir de reconnaissance d'un avion de l'US Air Force pour la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration Hurricane Hunters) à l'équipage exclusivement féminin. Les vents maximum soutenus ont été estimés à environ 165 km/h, avec des rafales supérieures, confirmant le passage en catégorie 2 du cyclone.

Animation d'image infrarouge d'une mosaïque de satellite entre jeudi 29 à 18 h UTC et vendredi 30 août à 8 h UTC. Plus les tons sont rouges plus les sommets des nuages sont froids, donc élevés en altitude, caractérisant des nuages d'orage puissants
Animation d'image infrarouge d'une mosaïque de satellite entre jeudi 29 à 18 h UTC et vendredi 30 août à 8 h UTC. Plus les tons sont rouges plus les sommets des nuages sont froids, donc élevés en altitude, caractérisant des nuages d'orage puissants - © Météo-France

Retour sur une trajectoire difficile à anticiper

En début de semaine, et notamment entre mardi et mercredi, Dorian a déjoué tous les pronostics en terme de trajectoire (cf. animation ci-dessous). Ainsi les premières simulations faisaient passer Dorian entre Hispaniola et Porto Rico, avant de se recentrer sur Porto Rico. Finalement Dorian est passé sur l'est de Porto Rico, très proches des îles Vierges, avec une trajectoire qui a temporairement pris une trajectoire plus nord qu'initialement prévue. Ces réajustements sont particulièrement visibles en milieu d'animation. Ils traduisent une situation où, au moins temporairement, l'ensemble des modèles disponibles n'ont pas su traduire l'éventail du champ des possibles. Il est toujours bon de rappeler que malgré des progrès constants, la prévision des phénomènes cycloniques reste délicate. En terme de trajectoire, comme ici, mais aussi en intensité, car ils font intervenir des phénomènes non linéaires complexes, liés à la convection.

Evolution de la trajectoire probabiliste à 5 jours d'échéance par le NHC (National Hurricane Center) de Miami. L'animation court du lundi 26 août au jeudi 29. Le cône en blanc traduit l'enveloppe des scénarii "les plus probables*" à trois jours d'échéance. En pointillés, la surface pouvant potentiellement être touchée à l'horizon de 4 ou 5 jours. *le cône est construit de telle sorte qu'en moyenne 60 à 70% des trajectoires seront effectivement comprises dans le cône
Evolution de la trajectoire probabiliste à 5 jours d'échéance par le NHC (National Hurricane Center) de Miami. L'animation court du lundi 26 août au jeudi 29. Le cône en blanc traduit l'enveloppe des scénarii "les plus probables*" à trois jours d'échéance. En pointillés, la surface pouvant potentiellement être touchée à l'horizon de 4 ou 5 jours.  *le cône est construit de telle sorte qu'en moyenne 60 à 70% des trajectoires seront effectivement comprises dans le cône - © NHC

Des prévisions préoccupantes pour une partie des Bahamas et la Floride

Dorian devrait continuer à s'intensifier dans les prochaines 36h : un passage en catégorie 3 est prévue dans le courant de la journée de vendredi, et un passage en catégorie 4 (vents maximums soutenus entre 211 et 250 km/h) est envisagé dans le courant du week-end, probablement dès samedi. La trajectoire devrait s'incurver vers l'ouest dans la nuit de vendredi à samedi, avec un passage sur le nord-ouest des Bahamas dimanche. Même si les vents pourront se renforcer sérieusement sur la côte est de la Floride dimanche soir, la véritable aggravation des conditions atmosphériques est attendue lundi en Floride, avec probablement 48 h de conditions météorologiques très dangereuses à attendre en début de semaine prochaines.

Dernières prévisions du cône de trajectoire prévue en date du NHC (vendredi 30 août, 5 heures du matin locales, 9 h UTC). M signifie cyclone « majeur », c'est à dire à une catégorie 3 ou supérieure sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5 
Dernières prévisions du cône de trajectoire prévue en date du NHC (vendredi 30 août, 5 heures du matin locales, 9 h UTC). M signifie cyclone « majeur », c'est à dire à une catégorie 3 ou supérieure sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5 - © NHC

Selon le NHC, le risque d'une forte marée de tempête (surélévation importante du niveau de la mer liée à la fois aux pressions très basses et aux vents très forts induits par le cyclone) ne cesse d'augmenter pour le nord-ouest des Bahamas et la côte est de la Floride. Il est encore trop tôt toutefois pour déterminer exactement quelles seront les zones les plus touchéesen Floride. Les vents devraient être particulièrement puissants, avec des rafales qui dépasseront les 200 km/h, mais là encore, la localisation exacte des zones qui seront touchées est impossible à déterminer à cette heure. Enfin, les Bahamas et une large partie est de la Floride doivent déjà s'attendre à des pluies diluviennes à partir de ce week-end et en début de semaine prochaine, notamment pour la Floride avec plusieurs centaines de mm de pluie à envisager par endroit (cf animation ci-dessous).

Cumuls de pluie liés à Dorian prévus jusqu'à J+7 par le NHC via NWS/NCEP Weather Prediction Center (WPC). 10 inches équivalent à 254 mm
Cumuls de pluie liés à Dorian prévus jusqu'à J+7 par le NHC via NWS/NCEP Weather Prediction Center (WPC). 10 inches équivalent à 254 mm  - © WPC

En conclusion, même si des incertitudes persistent, il faut s'attendre à des vents destructeurs, une fortes marée de tempête et des pluies très intenses à partir de samedi soir sur le nord-ouest des Bahamas, et en début de semaine prochaine sur l'est de la Floride.

Pour suivre les prévisions en direct, consulter le site du NHC (en anglais).

 

Actualité par Météo-France