Imprimer Envoyer á un ami

Semaine estivale avant un début septembre plus frais

27/08/2019

Après une fin août estivale, avec des températures à des niveaux élevés pour la saison, un net changement se dessine pour le début de l'automne météorologique, avec une masse d'air bien plus fraîche qui devrait s'enfoncer par le Nord-Ouest dès le premier jour de septembre.

Pic de chaleur de début de semaine

Les températures ont atteint un pic en ce début de semaine, avec des maximales très élevées pour la saison ce lundi 26 août. C'est dans les régions du Centre-Val de Loire et à proximité que la chaleur était la plus remarquable avec la barre des 35 °C souvent dépassée. 

La nuit du lundi 26 au mardi 27 août a été particulièrement douce. Le mercure n'est pas descendu sous les 20 °C à Paris (20,6 °C), Tours (20,2 °C) ou encore Clermont-Ferrand (20,5 °C). On a par ailleurs relevé une température minimale de 19 °C à Lille et 24 °C à Nice.

Ce mardi 27 août, tout en restant à des niveaux élevés, les maximales marquent une baisse à l'Ouest alors que les fortes chaleurs se décalent vers les frontières du Nord-Est.

Une fin de semaine encore chaude

Malgré un ciel parfois mitigé entre mercredi et jeudi, et une baisse temporaire des températures s'amorçant par le Nord-Ouest jeudi, la fin de ce mois d'août s'annonce chaude avec la remontée du mercure dès vendredi. On connaîtra même un nouveau pic de chaleur samedi, avec des maximales dépassant encore souvent les 30 °C sur une grande partie du pays.

Côté ciel, mercredi 28 des entrées maritimes envahiront largement la façade ouest avant de se morceler en matinée. Ailleurs les voiles nuageux épais de la matinée laisseront la place à un ciel variable. Avec le passage d'un air plus frais altitude sur la partie nord du pays, les nuages bourgeonnant pourront aller jusqu'à l'averse orageuse du nord de l'Hexagone jusqu'au Massif central. Le risque orageux sera présent dès le matin en Corse.

Jeudi 29, les orages se décaleront sur le flanc est, dans l'air encore chaud et humide de basses couches. À l'arrière d'un front faiblement actif matérialisé par une écharpe nuageuse circulant sur le Nord-Ouest, une masse d'air plus frais et sec va s'engouffrer.

Vendredi verra le retour de conditions plus anticycloniques, avec un soleil largement présent, et un risque orageux limité au relief du Sud. Cette tendance se poursuivra pour débuter le week-end.

Animation de la température à 850 hPa, de la pression au niveau de la mer et du cumul de précipitations sur 6 heures, par pas de 6 h, entre le 27 août à 12 h UTC et le mardi 3 septembre 2019 à 0 h UTC
Animation de la température à 850 hPa, de la pression au niveau de la mer et du cumul de précipitations sur 6 heures,par pas de 6 h, entre le 27 août à 12 h UTC et le mardi 3 septembre 2019 à 0 h UTC - © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France

L'automne arrive à l'heure

La fin de week-end sera plus mitigée avec l'enfoncement d'un front faiblement pluvieux sur une large moitié nord du pays, qui laissera la place à une masse d'air bien plus frais, et un ciel nuageux mais sec. On devrait alors retrouver des températures plus proches des moyennes de saison. Cet air frais finira de s'enfoncer plus au Sud lundi. Le parapluie pourra alors se montrer utile pour la rentrée des classes en cas d'averses des Pyrénées jusqu'au Nord-Est, alors que le temps devrait rester sec sur une moitié nord-ouest. La fraîcheur devrait surtout se faire sentir le matin, avec des minimales assez fraîches pour un début septembre, parfois sous la barre des 10 °C sur la moitié nord.

Actualité par Météo-France