Imprimer Envoyer á un ami

Changement climatique : des canicules deux fois plus fréquentes d'ici 2050

25/07/2019

Après la vague de chaleur exceptionnellement précoce et intense que la France a connu fin juin, la France connaît cette semaine un nouvel épisode caniculaire exceptionnellement intense.

Les vagues de chaleur sont-elles de plus en plus fréquentes en France ? Avec le réchauffement climatique global, les canicules seront-elles plus nombreuses et plus sévères au cours des prochaines décennies ? Pourront-elles être plus précoces ou plus tardives que celles que nous connaissons actuellement ?

L'explication de Raphaëlle Kounkou-Arnaud, climatologue à Météo-France à voir ici : 

Des vagues de chaleur plus fréquentes depuis 30 ans

Les vagues de chaleur recensées depuis 1947 à l'échelle nationale ont été sensiblement plus nombreuses au cours des dernières décennies. Cette évolution se matérialise aussi par l'occurrence d'événements plus longs et plus sévères ces dernières années. Ainsi, les 4 vagues de chaleur les plus longues et 3 des 4 épisodes les plus sévères se sont produites après 1983. La canicule observée du 2 au 17 août 2003 est à ce jour la plus sévère survenue en France. 

Vagues de chaleur observées en France (1947 à juin 2019) - © Météo-France
Vagues de chaleur en France entre 1947 et juin 2019 © Météo-France 

 

Des chiffres édifiants

Sur les 40 vagues de chaleurs détectées depuis 1947 :

  • 9  ont eu lieu avant 1989, contre 31 entre 1989 et 2019. Il y a donc eu plus de fois plus de vagues de chaleur ces 30 dernières années que durant les 42 années précédentes ;
  • 22 vagues de chaleur, soit plus de la moitié, ont eu lieu après 2000 ;
  • depuis 2010, on dénombre 16 vagues de chaleur et seule l'année 2014 n'en a pas subi.

Des épisodes plus nombreux et plus intenses d'ici 2100

Les projections climatiques réalisées sur la France métropolitaine indiquent une augmentation globale de la fréquence et de l'intensité des vagues de chaleur au cours du XXIe siècle, mais avec un rythme différent selon l'horizon temporel considéré.
 
D'ici le milieu du siècle, les vagues de chaleur devraient être deux fois plus nombreuses que sur la période 1976-2005.

En fin de siècle, les vagues de chaleur pourraient être bien plus fréquentes qu'aujourd'hui mais aussi beaucoup plus sévères et plus longues. Elles pourraient aussi être plus précoces ou plus tardives qu'actuellement.

L'évolution de ces épisodes dans la seconde moitié du XXIe siècle dépendra des  politiques en matière d'émissions de gaz à effet de serre. Dans un scénario « sans politique climatique » (scénario RCP 8.5), les vagues de chaleur pourraient survenir trois années sur quatre au cœur de l'été et se produire de mai à octobre.

Pour en savoir plus sur les  vagues de chaleur passées et futures, consultez Climat HD, l'application interactive de Météo-France.

Climat HD, l'application interactive de Météo-France

Pour en savoir plus, consultez notre dossier Canicules et vagues de chaleur

 


 

Actualité par Météo-France