Imprimer Envoyer á un ami

Dernier jour de très fortes chaleurs dans le Sud-Est

08/07/2019

Mise à jour lundi 8 juillet à 17 h

Après la vague de chaleur exceptionnelle qui a touché la France fin juin, les très fortes chaleurs persistent dans le Sud-Est en ce début de mois de juillet. Les très fortes chaleurs concernent encore ce lundi après-midi de nombreuses stations du Sud-Est. Avec 37,5 °C cet après-midi, Nîmes-Courbessac connaît son treizièrme jour consécutif de très fortes chaleurs (35 °C ou plus). Cet épisode prendra fin demain mardi, avec des températures enfin en baisse dans le Sud-Est.

Ecart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température maximale

De nouveaux records de chaleur dans le Sud-Est

Quelques records pour un début juillet ont été battus localement : dimanche, la chaleur est restée remarquable à Antibes avec 34,5 °C ou encore à Cannes avec 37,4 °C (valeur la plus élevée de l'été en cours). Il a fait 36,9 °C à Sète dans l'Hérault.

L'Ile du Levant dans le Var a battu ce 8 juillet son record de chaleur pour un mois de juillet avec 35,1 °C, battant les 34,9 °C du 07 juillet 1982 (mesures depuis 1968).

Mandelieu-la-Napoule a battu son record mensuel avec 37,2 °C dimanche. Il n'avait jamais fait aussi chaud en juillet (depuis le début des mesures en 1988).

Ce matin, les températures minimales sont restées excessives vers la Méditerranée, avec entre 22 °C et 26 °C au plus frais la nuit ce lundi matin. Les normales des températures minimales sont comprises entre 17 °C et 20 °C. La nuit, cela fait deux semaines que le mercure n'est pas descendu sous les 23 °C à Nice ! Un record mensuel de chaleur nocturne a été battu au Cap Cépet (dans le Var), avec 25,1 °C ce matin.

Cette nuit de lundi à mardi devrait être la dernière à être encore très chaude.

 

Actualité par Météo-France