Imprimer Envoyer á un ami

Météo-France à l’heure du tennis

24/05/2019

Météo-France Sports met l'expertise de Météo-France au service des grands événements sportifs. Les prévisionnistes de l'établissement fournissent ainsi des prévisions expertisées et personnalisées pour coller aux besoins de chaque événement. Pierre Le Roy, météorologue, fournit depuis 2014 une assistance météo pour de grands tournois de tennis. A l'occasion de l'ouverture des Internationaux de France 2019 à Roland-Garros, il nous raconte son expérience.

 

Quel est votre parcours ?
Mon métier, c'est la prévision à Météo-France. Je m'occupe des régions du nord de la France et je fournis, en parallèle, des prévisions à des organisateurs de grands évènements sportifs en France et à l'étranger. Je pratique la voile, et prépare la Mini-Transat 2019… Mais je me suis plutôt spécialisé dans le secteur du tennis pour la météo sportive ! Cela fait aujourd'hui cinq ans que je suis les grands tournois de tennis. J'ai aussi fourni une assistance météo pour du foot, de la voile, et bientôt du sport automobile. J'aime l'ambiance des événements sportifs… Et la pression qu'on peut ressentir sur le terrain. Il y a un vrai enjeu !

Comment travaillez-vous ?
Nous sommes plusieurs prévisionnistes à nous relayer pour assurer une présence continue. Nous produisons classiquement des bulletins spécifiques, le matin et l'après-midi, et suivons en temps réel l'évolution de la situation météo pendant les matchs.
Nous sommes installés sur site, dans une salle de prévision dédiée, équipée avec notre matériel. Nous disposons, en France, de toutes les ressources de Météo-France que nous avons l'habitude d'utiliser pour nos prévisions quotidiennes. Avec un gros plus : notre radar mobile ! Il nous suit sur les grands tournois de tennis ainsi que sur les courses automobiles. Cet équipement permet d'observer les précipitations en temps réel, directement sur place, avec une résolution très fine, grâce à une résolution de 100 mètres !
Nous informons ainsi les organisateurs de la situation et de son évolution pour les aider à prendre leur décision : Faut-il suspendre le match ? Pour combien de temps ? Faut-il bâcher les courts la nuit ?


Pierre Le Roy
 

Quels paramètres surveillez-vous particulièrement ?
Pour le tennis, nous sommes très attentifs à la pluie, bien sûr. Les impacts ne sont pas les mêmes selon la surface de jeu. Une petite pluie n'aura pas les mêmes effets sur une surface en terre battue ou sur herbe ! Nous surveillons aussi de près l'arrivée des orages et le risque de foudroiement, ainsi que les fortes chaleurs, qui peuvent faire souffrir les joueurs et modifier considérablement le jeu.

Quel a été votre plus beau souvenir ?
J'aime l'ambiance de chaque tournoi. Une finale dames m'a particulièrement marquée ! Nous étions suspendus durant tout le match à l'arrivée de la pluie. Nous la voyions avancer vers le stade à quelques minutes de la fin du match. La finale a tenu…  Les organisateurs ont pu bâcher le toit juste au moment de la remise des prix ! C'était magique.

 

Quelle météo pour le début de Roland-Garros ?

Les Internationaux de France s'ouvriront dans un temps assez calme et sec dimanche et lundi, avec des températures douces.
Mardi, le temps sera plus mitigé et plus frais, avec un risque d'averses orageuses…

Nos prévisions sur meteofrance.com

 

Actualité par Météo-France