Imprimer Envoyer á un ami

Colloque : Météo et prise de décision

22/05/2019

Du sport au trafic aérien en passant par l'agriculture et la défense, de nombreux secteurs d'activité sont météo-dépendants. Les progrès de la météorologie se traduisent en avancées sociétales. Les prévisionnistes sont en première ligne pour expliquer la prévision et fournir une aide à la décision adaptée au besoin.

« Nos progrès scientifiques, nos avancées technologiques, notre savoir-faire en matière d'expertise sont résolument mis au service de nos utilisateurs. Nous devons comprendre vos besoins et adapter nos compétences pour y répondre » a déclaré Jean-Marc Lacave, PDG de Météo-France en ouverture du colloque.

Cet événement, organisé en marge de la 49e session de l'assemblée plénière du CSM, a réuni 170 participants. Il a permis de mieux identifier les besoins sociétaux et les attentes des utilisateurs des services météorologiques. Le débat s'est articulé autour de trois tables rondes regroupant de nombreux intervenants issus de la météorologie ou de domaines météo-sensibles.

Culture du risque et information préventive : quels besoins sociétaux ?
Le besoin en informations météo dépend de la culture des populations. Recherche, éducation, accompagnement des médias et des acteurs concernés, systèmes d'alerte, sont des leviers essentiels pour développer la culture du risque et les comportements à adapter face à eux.
Richesse des données et diversité des besoins : demain, quels conseils apporter ?
Les données dont disposent les experts sont de plus en plus riches et complexes. Données spatiales, participatives, résolution des modèles, prévisions probabilistes. Le travail du prévisionniste a évolué en 20 ans.
La prise de décision : quelles attentes des utilisateurs ?
Sécurité des personnes et des biens, défense, adaptation au changement climatique, énergie, transport, santé… La connaissance de la météo est stratégique pour de nombreux secteurs météo-sensibles. Les intervenants de la Défense, de la Navigation aérienne, des transports, ont précisé leurs besoins.

 

Le rôle du CSM

Le Conseil supérieur de la météorologie est une instance de concertation entre Météo-France et les utilisateurs publics et privés de ses services et informations. Son rôle :
- évaluer les services fournis par la météorologie à ses utilisateurs ;
- formuler des recommandations ;
- proposer les moyens à mettre en œuvre pour répondre aux besoins ;
- émettre des propositions relatives à l'origine des financements correspondants.


À propos : Qu'est ce que le CSM ?

 

Actualité par Météo-France