Imprimer Envoyer á un ami

Sous le soleil exactement

03/05/2019

Ces douze derniers mois, le soleil a brillé généreusement sur la France. L'astre solaire s'est montré très souvent à la fin du printemps et au début de l'été 2018. Il a également largement dispensé ses rayons à l'automne 2018, en tout cas au nord de la Loire, et enfin au cours des beaux mois de février et d'avril 2019. Seuls décembre 2018 et janvier 2019 ont nettement manqué de soleil (sauf près de la Méditerranée) mais ces mois étant en moyenne déjà peu ensoleillés, cela n'a eu qu'un impact marginal sur l'ensoleillement des douze derniers mois.



Animation des anomalies normalisées du champ de pression mensuel ramené au niveau de la mer et basé sur les analyses du CEP (modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme) de mai 2018 à avril 2019 . © Météo-France.
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)


Un soleil parfois exceptionnellement généreux...

L'accumulation de ces mois très ensoleillés conduit à des niveaux parfois record sur une large partie nord du pays notamment dans le Grand-Est mais aussi localement du Centre-Val de Loire aux côtes de Manche. Voici une liste de quelques villes qui battent le record d'ensoleillement sur la période identique à cheval sur deux années (de mai N-1 à avril N) mais aussi le record sur une année civile :

Ville Ensoleillement record du 1er mai 2018 au 30 avril 2019 Précédent record (sur même période)
Troyes (10) 2 310 h 56 mn 2 066 h (2003-2004)
Colmar (68) 2 309 h 37 mn 2 127 h (2003-2004)
Bourges (18) 2 307 h 54 mn 2 176 h (1989-1990)
Strasbourg (67) 2 203 h 56 mn 2 065 h (2003-2004)
Laval* (53) 2 137 h 04 mn 1 920 h (2011-2012)
Charleville* (08) 2 061 h 02 mn 1 831 h (2003-2004)
Calais* (62) 2 035 h 45 mn 1 877 h (2017-2018)
Saint-Brieuc (22) 2 010 h 09 mn 1 977 h (1989-1990)



D'autres valeurs sont remarquables sans être des records comme à Dijon avec 2 373 heures de soleil (+28 % par rapport à la normale**), Nantes avec 2 266 heures (+26 %), Caen avec 2146 heures (+27 %) ou La Rochelle avec 2 578 heures (+22 %, une valeur plus élevée que l'ensoleillement normal** d'une ville comme Perpignan qui est de 2 465 heures).

 


Carte de durée d'ensoleillement en heures sur la France du 1er mai 2018 au 30 avril 2019 - © Météo-France.
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir).

... en Europe aussi, notamment au Danemark

À l'échelle européenne, la situation météorologique a été marquée par des hautes pressions positionnées plus au nord que de coutume, se décalant parfois vers les îles Britanniques (en juin ou octobre 2018), l'Europe centrale (novembre 2018 ou février 2019) ou la Scandinavie (en juillet 2018 et surtout mai 2018 et avril 2019). Profitant de cette situation, le Danemark a ainsi battu des records sur ces deux derniers mois avec un ensoleillement moyen atteignant 274 heures en avril 2019 et 363 heures en mai 2018 (qui devenait ainsi le mois le plus ensoleillé jamais observé au Danemark), des valeurs largement supérieures à celles observées sur l'ensemble du territoire français !

 

*Station récente.
**Durée moyenne d'ensoleillement calculée sur la période 1991-2010.
 

Actualité par Météo-France