Imprimer Envoyer á un ami

Gare aux pollens !

18/04/2019

Le modèle prévisionnel mis en place par Météo-France en partenariat avec le RNSA (Réseau national de surveillance aérobiologique) indique que les pollens de bouleau sont présents sur une grande partie de la France métropolitaine. Les concentrations seront fortes lors des belles journées ensoleillées et douces. Durant cette période, la pollution atmosphérique pourra modifier le seuil de sensibilité des allergiques aux pollens et exacerber les symptômes en fragilisant notamment les voies respiratoires.

Environ 30 % des adultes sont touchés par des réactions allergiques dues aux pollens. Le grain de pollen, produit par les organes mâles des plantes, pénètre dans l'organisme par les voies respiratoires et peut provoquer une réaction du système immunitaire, avec des affections parfois sévères. L'allergie aux pollens des arbres, plantes, herbacées et graminées, est appelée pollinose ou rhume des foins.

La météo joue un rôle déterminant : elle intervient dans le déclenchement de la pollinisation, la quantité de pollen produit et le transport des grains dans l'air que nous respirons. La situation météorologique la plus propice à la libération et à la dispersion des pollens est une journée très ensoleillée, sans précipitation, avec des températures élevées et un vent modéré.

Consultez les bulletins allergo-polliniques du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

Consultez aussi nos dossiers : Pollens et allergie : tout dépend du temps et  :  Prévention des allergies au pollen.

Carte de vigilance des pollens mise à jour le 17 avril 2019

Les pollens de bouleau sont là et gêneront les allergiques avec un risque de niveau moyen à localement élevé comme en Île-de-France, dans le Nord-Est et le Nord.
Autour de la Méditerranée et dans le Sud-Ouest le risque est de niveau moyen pour les pollens de platane et de chêne et faible pour les pollens de graminées.
Sur le reste de la France on retrouve des pollens de peuplier, de saule et de charme avec un risque d'allergie variant entre le niveau faible et le niveau moyen.

© RNSA.

 

Actualité par Météo-France