Imprimer Envoyer á un ami

Températures records au nord-est de l'Europe

28/05/2014

L'est de l'Europe a globalement bénéficié de conditions durablement chaudes, voire très chaudes, depuis la mi-mai, grâce à la présence d'un anticyclone centré installé sur la Russie. La chaleur a atteint un niveau remarquable sur le nord-est du continent, où un certain nombre de records mensuels ont été battus. L'arrivée d'un front froid, venu du nord de la Scandinavie, est  venue mettre un terme à cet épisode mardi 27 mai.

animation Europe de l'Est
Evolution de la température à 850 hPa (en bleu les masses d'air froid, en jaune les masses d'air doux) entre le 26 mai 12 UTC et le 29 mai 00 UTC - modèle ARPEGE du 26  mai 2014  12 UTC © Météo-France
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Retour sur les chaleurs remarquables
À Moscou,  le seuil de chaleur (25°C) a été dépassé pendant 10 jours consécutifs, du 18 au 27 mai, Au cours de cette période,  le thermomètre a même grimpé jusqu'à  29 à 30°C pendant 5 jours, alors que la normale* pour un mois de mai est de l'ordre de 19-20°C.  

À Saint-Pétersbourg, ce seuil a été franchi à 7 reprises entre le 18 et le 25 mai. L'ancien record mensuel de température (30,9°C  établi en mai 1958) a été largement battu  lundi 19, avec  33,0°C. Des valeurs bien loin de la température mensuelle maximale normale de 17°C.

En Finlande, à la station d'Helsinki (aéroport de Vantaa), le seuil de chaleur a été dépassé 6 fois, entre le 18 et le 26 mai, alors que la température mensuelle maximale normale n'excède pas 17°C. Le record pour un mois de mai a été égalé lundi 19, puis battu samedi 24 avec 29,3°C.

À Tallinn en Estonie, où la température mensuelle maximale est de 17 °C, le thermomètre a dépassé 25°C à 5 reprises du 19 au 25 mai, établissant là aussi un nouveau record mensuel de chaleur lundi 19, avec 31,4°C. L'ancien record (29,7°C) est battu de près de 2 degrés !

Au cours de cette période, les régions situées plus au sud, entre l'Ukraine et le Kazakhstan, entre mer Noire et mer Caspienne, ont également connu des températures élevées, avec des pointes à 33-36°C, là aussi proches des records.


Passage du front froid
Les régions les plus au nord ont été les premières concernées par l'arrivée du front froid en début de semaine. Alors qu'on relevait lundi encore 24°C à Helsinki, 21°C à Tallinn et 23°C à Saint-Pétersbourg, mardi, sous les nuages parfois accompagnés de pluie, il ne faisait pas plus de 9°C à Helsinki et Tallinn, et à peine 8°C à Saint-Pétersbourg.

Un peu plus au sud et à l'est, l'air chaud a un peu mieux résisté :  mardi 27, à Moscou, la température a encore atteint 27°C, avant l'arrivée d'une dégradation orageuse en milieu d'après-midi, qui a fait tomber le thermomètre à 18°C et apporter 21 mm de pluie.

Cette tendance s'est poursuivie mercredi 28 : en milieu d'après-midi, on relevait à peine 7°C à Tallinn et Helsinki, 10°C à Saint-Pétersbourg, le tout sous la pluie, mais tout de même 17°C à Moscou, où la douceur résiste.

 

* : période 1981-2010

 

 

Actualité par Météo-France