Imprimer Envoyer á un ami

Retour sur une semaine orageuse

23/05/2014

Après un week end des 17 et 18 mai quasi estival et bien ensoleillé sur de nombreuses régions, la situation s'est largement dégradée cette semaine sur la France. Cette situation est liée à l'arrivée par l'ouest du pays d'une poche d'air froid et instable d'altitude accompagnée de basses pressions. Celles-ci ont dirigé un flux de sud sur le pays, entraînant une alimentation en air chaud des basses couches de l'atmosphère.
La confrontation entre l'air chaud, présent dans les basses couches, et l'air froid d'altitude a donné un profil instable à l'atmosphère, favorisant le développement de mouvements verticaux qui font gonfler les cumulus en cumulonimbus, nuages à l'origine des orages.


Visualisation de la température à 850 hPa (en bleu les masses d'air froid, en jaune les masses d'air doux) et de la pression (niveau de la mer) entre le 19 mai 12h UTC et le 23 mai 23h UTC - modèle ARPEGE du 19 mai 2014, 12h UTC © Météo-France
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


L'activité orageuse la plus marquée a été observée mercredi 21 mai, avec 41 000 éclairs recensés, dont 8 500 impacts de foudre au sol. L'axe pluvio-orageux principal s'est mis en place vers la mi-journée de Midi-Pyrénées au Poitou, tandis qu'une ligne d'orages stationnaire se développait à l'avant sur l'ouest du Cantal. Ces deux axes ont fusionné en se décalant vers le nord en fin de journée.
 

Animation radar et impacts de foudre du 21/05/2014 © Météo-France
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Au passage du système convectif dans le Sud-Ouest, on a relevé 123 km/h à Saint-Martin-de- Fressengeas (Dordogne), 99 km/h à Limoges. Des chutes de grêle, avec des grêlons de 2 à 3 cm de diamètre, ont parfois été observées. Un peu plus au nord, au passage d'une ligne orageuse de plus petite échelle bien active, une puissante rafale a provoqué des dégâts, sur la commune de Levroux (Indre).
 

Animation radar et impacts de foudre du 21/05/2014 © Météo-France
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Avec la persistance d'un flux de sud sur la façade est du pays jusqu'au jeudi 22, on a relevé des températures élevées, particulièrement mercredi, avant les orages :
31°C à Saint-Martin-d'Hères (Isère) (+8°C au-dessus des normales*)
30,8°C à Stattmaten (Bas-Rhin) (+9°C )
30,5°C à Livron (Drôme ) (+7°C )
29,9°C à Marignane (Bouches du Rhône) (+6°C )
29,1°C à Albertville (Savoie) (+7°C )

Jeudi, les orages étaient encore bien présents, avec plus de 19 000 éclairs enregistrés sur le pays.  L'activité orageuse s'est décalée sur la moitié est du pays, où les températures ont globalement baissé par rapport à la veille, même si on a encore relevé jusqu'à 27-28°C dans le Bas-Rhin. Les orages ont été actifs et assez stationnaires sur la Drôme, où on a relevé 64 mm à Valence, 45 mm à Montélimar, soit l'équivalent de deux à trois semaines de pluie d'un mois de mai*.

Vendredi 23 après-midi, des orages se sont développés sur un axe allant du Languedoc à la Belgique, en passant par l'Auvergne, le Centre et la Bourgogne. L'air chaud est moins présent qu'en début de semaine, mais la situation reste instable en raison de l'air froid d'altitude toujours présent sur notre pays, un schéma qui devrait perdurer dans les prochains jours.

 

* : normales sur la période 1981-2010

 

Actualité par Météo-France