Imprimer Envoyer á un ami

2018 : bilan européen des phénomènes météo

23/01/2019

L'ESSL (European Severe Storms Laboratory / Laboratoire européen des orages violents) a établi le bilan d'un certain nombre de phénomènes météorologiques en Europe pour l'année 2018.

Ces phénomènes sont comptabilisés et regroupés dans une base de données du laboratoire, constituée à partir des signalements de phénomènes convectifs violents (rafales orageuses, grêle, tornades, inondations-éclair) par des personnes lambda, ou rapportés par des organismes météorologiques amateurs et professionnels reconnus dans les pays considérés.

Les sources sont ensuite vérifiées au moyen de photos, vidéos du phénomène ou des dégâts associés. Ainsi en 2018, l'ESSL a recensé :

Infographie vents violents

Pour qu'un vent soit recensé comme violent, il faut que l'une de ses rafales soit mesurée à une vitesse d'au moins 25 mètres/seconde (90 km/h), ou sinon, que les dégâts causés aient pu l'être par une vitesse de vent de 25 m/s ou plus.

Infographie phénomènes tourbillonnaires

Sur les 172 tornades, 23% étaient des F0 sur l'échelle de Fulita (60 à 120 km/h), 27%  des F1 (120 à 180 km/h) et 5% des F2 (180-250 km/h). Les autres n'ont pas été classées.

Infographie grêle

Infographie pluies intenses

Actualité par Météo-France