Imprimer Envoyer á un ami

A lire : La brume et le brouillard dans la science, la littérature et les arts

23/05/2014

Couverture deLa brume et le brouillard dans la science, la littérature et les arts - Editions Hermann Titre : La brume et le brouillard dans la science, la littérature et les arts

Auteurs : Ouvrage collectif, sous la direction de Karin Becker et Oliver Leplatre

Résumé : Météores quotidiens et peu spectaculaires, la brume et le brouillard exercent néanmoins une fascination toute particulière sur les écrivains et les artistes. Nombreux sont en effet les romans, poèmes, tableaux ou films qui évoquent leur influence sur l'homme, sur son comportement, sur son bien-être physique ou ses états d'âme. Cet ouvrage propose un parcours original, à la fois scientifique, artistique et littéraire, autour de ces deux phénomènes météorologiques.

Type d'ouvrage : Essai – recueil d'articles

Lecteurs concernés : Tout public

Après les nuages et la pluie, la brume et le brouillard font partie des phénomènes atmosphériques les plus décrits tant par les scientifiques que par les artistes (écrivains, peintres, musiciens,…). Cet ouvrage collectif rassemble plus de 30 articles, consacrés à la place qu'occupent la brume et le brouillard dans l'histoire des sciences, la littérature, la peinture, le cinéma ou la musique.

Parmi ces articles, on notera notamment ceux de :
- Otto Klemm et Matthieu Masbou, sur la classification des types de brouillard selon les principes de leur formation ;
- Clémentine Chasles, sur les fonctions du brouillard dans la littérature anglaise au XIXè à travers une analyse de son utilisation dans trois grands classiques : Jane Eyre, Le chien des Baskerville et Dracula ;
- Anouchka Vasak, sur le parti pris de la brume dans la peinture de Caspar David Friedrich où il est rappelé combien Friedrich s'est opposé à Goethe sur la classification des nuages et combien, pour lui, la brume qu'il représente est une invitation à regarder le monde autrement ;
- Olivier Leplatre sur le film Dracula de Francis Ford Coppola avec une analyse de l'utilisation des fondus enchaînés et de surimpressions pour restituer l'essence trouble et floue du vampire …


La brume et le brouillard dans la science, la littérature et les arts
Collectif, sous la direction de Karin Becker et Oliver Leplatre
Éditions Hermann,  collection MétéoS, 2014, 574 p., 35 €.
ISBN : 978-2-705-68803-5

 

Actualité par Météo-France