Imprimer Envoyer á un ami

Chaud en Europe en 2018

07/01/2019

À l'instar de la France qui a connu son année la plus chaude depuis 1900, avec une anomalie de la température moyenne de 1,4 degrés au-dessus de la normale 1981-2010, de nombreux pays d'Europe continentale ont relevé des températures moyennes annuelles inédites. Un constat qui s'inscrit dans le réchauffement climatique en cours.

Année la plus chaude en France depuis 1900 

Avec un indicateur thermique national annuel de 13,9 °C (température moyenne annuelle à l'échelle de la métropole), cette année 2018 est la plus chaude observée en France depuis 1900, battant les 13,8 °C de 2014, avec une anomalie de 1,4 degrés par rapport à la normale 1981-2010.

Mis à part février et mars, plus frais que la normale, les moyennes mensuelles ont toutes été au-dessus des normales. Et ce constat à l'échelle nationale se décline régionalement, excepté pour la façade atlantique, particulièrement le Grand-Ouest, où 2014 et 2015 ont été légèrement plus chaudes.

Surchauffe de la mer du Nord au Danube 

2018 aura également été l'année la plus chaude des rives de la mer du Nord au bassin du Danube : l'Allemagne, la Pologne, la Suisse, l'Autriche, la Hongrie ou la République tchèque ont toutes battu leurs records de température moyenne annuelle, avec en général entre 1,4 et 1,8 degrés d'anomalie par rapport aux normales 1981-2010, tandis que la Belgique a connu sa deuxième année la plus chaude, à quelques centièmes de degrés de 2014.

Un constat qui s'inscrit dans le réchauffement climatique 

Les normales climatiques sont des moyennes de paramètres sur une période de 30 ans. Actuellement, les normales officielles en cours sont calculées sur la période 1981-2010, et les normales utilisées changent à chaque décennie. Le graphique ci-dessous représente l'écart de la température annuelle à la normale 1981-2010 depuis un siècle, ainsi que l'évolution des moyennes sur 30 ans au cours du 20e siècle. On y remarque que sur les 10 années les plus chaudes depuis 1900, seule 1994 date du siècle dernier. D'autre part, l'évolution des moyennes sur 30 ans montre une nette évolution des normales climatiques à la fin du 20e siècle. En particulier, la température moyenne annuelle normale a augmenté de 1,3 degrés entre la période 1951-1980 et la période 1989-2018.

Écart à la moyenne annuelle de référence 1981-2010 de l'indicateur de température moyenne en France entre 1919 et 2018
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)

Actualité par Météo-France