Imprimer Envoyer á un ami

Extrêmes printaniers aux États-Unis

15/05/2014

Le grand mouvement de balancier entre les masses d'air chaud et froid se poursuit aux États-Unis ces derniers jours, avec une amplitude particulièrement marquée.

Chutes de neige exceptionnelles
C'est d'abord le froid qui s'est fait remarquer dans les Rocheuses, le week-end dernier. Il est ainsi tombé localement plus d'un mètre de neige dans le Wyoming, près d'Encampment, et 30 cm à Cheyenne, capitale et principale ville de l'état. Bien que les chutes de neige ne soient pas exceptionnelles en mai dans cette région (surtout en montagne), il s'agit de la plus forte chute de neige observée aussi tardivement depuis la fin du 19ème siècle. Une semaine plus tôt, on y relevait 27°C. La neige a aussi atteint l'agglomération de Denver (Colorado), où on a relevé 10 à 15 cm.
Cet air froid a ensuite migré vers l'est. Un front particulièrement marqué s'est formé et a balayé le pays, parfois sous forme d'orages violents et de pluies diluviennes qui ont provoqué des crues éclair par endroits. Des tornades ont également été observées dans l'Ohio.
Après le passage de ce vigoureux front froid, de l'air frais s'est écoulé sur la partie centrale du pays.  Ce jeudi matin, il a gelé fréquemment des deux Dakota au Nebraska. La fraîcheur matinale s'est faite sentir jusqu'au Texas où on a relevé fréquemment moins de 10°C, soit une dizaine de degrés en-dessous des normales. Au Nouveau-Mexique voisin, on a relevé 3°C à Las Cruces, une température proche du record pour un mois de mai (2°C).

Les températures à 850hPa du mardi 13 mai 2014 à 0h UTC au samedi 17 mai à 0h UTC vues par le modèle Arpege. © Météo-France
Les températures à 850hPa du mardi 13 mai 2014 à 0h UTC au samedi 17 mai à 0h UTC vues par le modèle Arpege. © Météo-France (cliquez sur l'animation pour l'agrandir)


Chaleur à l'Est et à l'Ouest
A l'avant de cette dégradation, dans l'est du pays, la chaleur était bien installée avec 31°C mardi 13 mai à Cleveland (Ohio), une température plus de 10°C au-dessus des normales et proche des records. La chaleur a aussi atteint le Québec, avec 26°C à Montréal mercredi.

La côte ouest nord-américaine connaît aussi des températures élevées. Les vents de Santa Ana se sont mis à souffler depuis les déserts intérieurs jusque sur la côte californienne. Des records mensuels de température ont été battus.  Ce mercredi, on a relevé 39°C à Oxnard (ancien record : 37°C), à l'ouest de Los Angeles, au bord du Pacifique. Sur une bonne partie de l'état, on a souvent relevé 35 à 38°C, et on attend à peu près la même température ce jeudi.

Ce schéma global devrait durer jusqu'au week-end. La situation devrait ensuite revenir à des températures proches des normales sur l'ensemble du pays.

 

 

Actualité par Météo-France