Imprimer Envoyer á un ami

L'ouragan Michael va frapper la Floride

10/10/2018

Ouragan de catégorie 4 extrêmement dangereux, Michael est le plus puissant système tropical de la saison cyclonique sur le bassin Atlantique et frappera l'ouest de la Floride mercredi 10 octobre.
 
Tempête tropicale née le 7 octobre au large du Yucatan dans l'ouest de la mer des Caraïbes, « Michael » s'est progressivement renforcé en remontant vers le nord, devenant ouragan de catégorie 1 le 8 octobre à l'ouest de Cuba. Il a poursuivi son intensification sur les eaux chaudes du golfe du Mexique (température de surface de la mer proche de 29 °C) pour atteindre la catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson* en fin de nuit de mardi à mercredi. « Michael » continuait encore à se renforcer ce matin et à la mi-journée, avec des vents de 125 nœuds (230 km/h) et une pression minimale de 933 hPa à 12hUTC, ce qui en fait le plus puissant ouragan de la saison 2018 sur le bassin Atlantique (dépassant l'intensité de Florence : catégorie 4, vents de 120 nœuds ou 220 km/h, pression de 939 hPa).
 
Animation satellite de l'ouragan Michael du 09/10 à 12h UTC au 10/10/2018 à 12h UTC
Animation satellite infrarouge GOES-East du 9/10 à 12h00 UTC au 10/10/2018 à 12h00 UTC
© Météo-France 
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)
 
D'après les prévisions du National Hurricane Center de Miami, Michael pourrait toucher terre avec cette même intensité peu après 18h UTC mercredi soir (125 nœuds, soit 230 km/h) non loin de la ville de Panama City. 
 
Cela en ferait le plus puissant ouragan et le premier ouragan de catégorie 4 de l'histoire moderne (au moins depuis 1851) à toucher terre sur le « Panhandle » de Floride (partie ouest de l'État). Jusqu'à présent, les plus puissants ouragans à avoir frappé cette région étaient de catégorie 3 (on en décompte 9 depuis 1851, le plus récent étant Dennis en juillet 2005).
 
Si on considère l'ensemble de la Floride, en revanche, le dernier ouragan de catégorie 4 à y toucher terre est l'ouragan Irma l'an dernier, qui avait touché terre sur la pointe sud de la Floride le 10 septembre 2017 (avec des vents de 115 nœuds, donc Michael serait plus fort qu'Irma en Floride).
 
Pour trouver un plus fort ouragan touchant terre sur la Floride, il faudrait remonter à Charley le 13 août 2004 (130 nœuds). 
 
Les plus puissants ouragans ayant touché la Floride dans le passé sont le « Labor Day hurricane » de 1935 et « Andrew » en 1992, tous deux en catégorie 5.
 
Carte de la trajectoire prévue de l'ouragan Michael et état des alertes en cours mercredi 10 octobre
Trajectoire prévue de l'ouragan Michael et état des alertes en cours mercredi 10 octobre © NHC.
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 
 

Quels sont les dangers météorologiques associés à l'ouragan Michael ? 

  • Vents violents : au moment de son atterrissage sur la côte, les vents les plus forts à proximité de l'œil pourraient atteindre 200 à 230 km/h, avec des rafales maximales de 250 à 280 km/h. Classiquement, il perdra progressivement en intensité en rentrant dans les terres, mais des rafales à plus de 160 km/h pourront être observées assez loin dans l'intérieur jusque dans l'État de Géorgie dans la nuit de mercredi à jeudi.
  • Marée de tempête : une surélévation du niveau de la mer pouvant atteindre 2 à 4 mètres est prévue (hausse du niveau de la mer liée à la fois à la forte chute de pression atmosphérique mais aussi à des effets mécaniques d'accumulation des eaux près du rivage, poussés par les forts vents de l'ouragan, avec un effet maximal au moment de la pleine mer astronomique), avec donc de très importants risques de submersion côtières, probablement d'une ampleur jamais vue sur cette région et aux conséquences catastrophiques par endroits.
     
  • Pluies intenses : sur l'ouest de la Floride (dont la région de Tallahassee) et ses environs, cumuls de 100 à 200 mm, localement 250-300 mm en moins de 48 heures.
Cumuls de pluie prévus sur 72 heures au passage de Michael (en pouces : 4 « inches » équivalent à environ 100 mm)
Cumuls de pluie prévus sur 72 heures au passage de Michael (en pouces : 4 « inches » équivalent à environ 100 mm) - © NOAA
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 
* L'échelle de Saffir-Simpson classe les cyclones en 5 catégories selon la force des vents maximum et l'ampleur des dégâts potentiels. 
 
 

Actualité par Météo-France