Imprimer Envoyer á un ami

Semaine douce, perturbée au Sud

08/10/2018

Mise à jour 09/10/18

Dans le prolongement d'un dimanche et d'un lundi parfois déjà bien arrosés au sud, un épisode méditerranéen est en cours ce mardi dans le Roussillon et va se renforcer cette nuit et demain en gagnant le Languedoc et la Provence. Au nord, jusqu'à samedi inclus, les conditions resteront le plus souvent sèches et ensoleillées.
 

Les intempéries se décalent vers le Languedoc puis vers la Provence mercredi

L'épisode méditerranéen en cours s'explique par une configuration météorologique propice, avec la présence d'une goutte froide sur l'Espagne et une cellule de hautes pressions sur l'Europe centrale.
 
Aujourd'hui, les plus forts cumuls affecteront le sud du Languedoc et le Roussillon en raison d'un flux d'est en basses couches. Ainsi, ce mardi matin, sous une ligne de pluies orageuses localement fortes, les cumuls ont pu atteindre 60 mm * en 2h dans l'Aude, notamment à Lézignan-Corbières. Des observateurs ont signalé des débordements de cours d'eau, notamment l'Ognon, dans l'extrême Sud-Ouest de l'Hérault. 
 

Image radar seuillée et impacts de foudre (en violet) entre 9h et 12h locale mardi 9 octobre 2018
 
Mercredi, le flux prendra une composante plus sud-est et les fortes pluies évolueront vers le Languedoc et notamment les Cévennes, puis rapidement vers la Provence. Le vent d'autan soufflera alors fort avec de possibles rafales entre 80 et 100 km/h sur le Lauragais ou les hauteurs du Massif central. En 48 heures, les cumuls de pluie pourront localement atteindre les 200 mm sur les départements du Languedoc-Roussillon, et parfois 50 à 70 mm jusque vers la côte varoise. 
 
Pour suivre l'évolution de la situation météorologique, consultez nos prévisions météorologiques et la carte de vigilance météorologique.
 

Cumul de pluie prévu en 48 h sur les journées du mardi 9 et mercredi 10 octobre par le modèle Arpege (seuillé à plus de 5 mm)- © Météo-France.
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir).

Douceur remarquable 

La dépression ibérique, associée à un anticyclone présent sur l'Europe de l'Est, oriente les vents au sud, ce qui favorise la hausse des températures. Ces dernières devraient grimper à des niveaux élevés entre mercredi 10 et samedi 13 octobre. La barre des 25 °C pourra être atteinte voire légèrement dépassée en de nombreuses régions. Des villes comme Le Mans, Paris, Tours, Bourges, Nevers, Limoges, Dijon, Lyon ou Cognac, qui ont déjà connu cette année un nombre exceptionnel de jours de chaleur*, pourraient donc encore améliorer leurs records. À Strasbourg, où 2018 est pour l'instant à égalité avec 2003, avec 104 jours de chaleur enregistrés, la semaine qui vient devrait permettre d'établir un nouveau record. La journée de dimanche devrait mettre un terme à cet épisode de douceur remarquable sur l'Hexagone.

Anomalie de température en Europe sur les 7 prochains jours (modèle GFS) © Karsten Haustein (Cliquer sur la carte pour l'agrandir)

*soit l'équivalent de trois semaines de précipitations moyennes d'octobre. 

Actualité par Météo-France