Imprimer Envoyer á un ami

Premières gelées précoces

27/08/2018

Ce dernier week-end de l'été météorologique (du 1er juin au 31 août) a été marqué par une incursion de l'automne et des températures en nette baisse. Samedi après-midi, les maximales étaient souvent autour ou en dessous de 20 °C, et dans la nuit de samedi à dimanche, des records de froid ont même été battus.
Pour autant, la semaine qui s'annonce sera marquée par le retour de conditions plus estivales.
 

Fraîcheur notable sur les deux tiers nord de la France

La masse d'air frais en provenance du nord-ouest de l'Europe qui a envahi la France samedi a été suivie d'une nuit bien dégagée sur une large partie du territoire, favorisant la chute des températures par rayonnement nocturne. Celles-ci sont souvent descendues sous les 10 °C sur les deux tiers nord du pays, y compris dans la capitale avec 9,9 °C à Paris-Montsouris, ce qui est rare à cette époque de l'année. Elles sont même parfois descendues sous les 5 °C avec des records de froid battus localement pour un mois d'août. 
 
Ville Minimale du 26 août Précédent record (date)
Mourmelon-Grand -0,9 °C 0,9 °C (21/08/2014)
Reims* 0,9 °C 2,0 °C (26/08/1966)
Pontoise 3,1 °C 4,4 °C (21/08/2014)
Blois 3,9 °C 5,3 °C (29/08/2009)
*station de Reims-Prunay depuis 2012, Reims-Courcy auparavant.
 
 
Une gelée sous abri au mois d'août est exceptionnelle ! Les plus basses valeurs observées dans le réseau des stations principales sont en général faiblement positives, comme les 0,2 °C du 13 août 1949 à Luxeuil, ou encore les 0,3 °C du 31 août 1986 à Nevers.
 
Carte de la température minimale en France métropolitaine le 26 août 2018
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 

Fraîcheur aussi en Méditerranée

Si les températures ont nettement remonté sous la couverture nuageuse de la moitié nord dans la nuit de dimanche à lundi, la fraîcheur a gagné les bords de la Méditerranée avec des minimales de 9,8 °C à Salon-de-Provence, 11,4 °C à Arles, 11,9 °C à Aix-en-Provence et 12,5 °C à Marseille-Marignane.
 
Exception à cette incursion fraîche : la Côte d'Azur, dont les rivages bénéficient d'une douceur assez remarquable depuis le mois de juillet. Avec une minimale de 20,3 °C, Nice (station de l'aéroport) a connu sa 41e nuit « tropicale »* consécutive, la série ayant débuté le 18 juillet 2018. Alors que les archives nous montrent que des séries aussi longues étaient impensables dans les années 50, 60, 70, elles sont devenues banales depuis une dizaine d'années avec un record de 58 jours en 2016. 
 
* température minimale supérieure ou égale à 20 °C
 
Graphe représentant les séries de nuits tropicales consécutives à Nice depuis 1950
Séries de nuits tropicales consécutives à Nice depuis 1950 © Météo-France
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)

 

Retour de conditions plus estivales cette semaine

En ce début de semaine, les températures retrouvent des couleurs estivales avec même un pic de chaleur attendu mardi dans le Sud-Ouest, avec localement plus de 35 °C. Une perturbation pluvio-orageuse active fera nettement baisser les températures en milieu de semaine, mais elles remonteront pour la fin de semaine. Le début septembre et donc de l'automne météorologique pourrait être caractérisé par le retour de conditions anticycloniques sur l'ensemble de la France avec des températures généralement au-dessus des normales saisonnières.
 

 

Actualité par Météo-France