Imprimer Envoyer á un ami

Fin de semaine estivale

18/04/2018

Le puissant anticyclone, désormais positionné sur l'Allemagne, favorise un temps durablement ensoleillé et très chaud pour la saison sur l'Hexagone, grâce à une remontée d'air chaud en provenance du Maroc sur une grande partie de l'Europe. 
Même si les températures étaient encore relativement fraîches au cours de la nuit de mardi à mercredi, quelques records de douceur nocturne ont été battus très localement sur le littoral de la Manche (13,1 °C à la Pointe de la Hague contre 13,0 °C le 29 avril 1994) ou de la Côte d'Azur (18,4 °C à Menton contre 18,3 °C le 16 avril 2007).
D'autres records pourront localement être battus ces prochains jours mais l'épisode de chaleur en cours sera surtout remarquable par sa durée.
Au cours du week-end, la masse d'air s'instabilisera légèrement avec un risque ponctuel d'averse  qui ne remettra toutefois pas en cause l'impression de beau temps.
Attention, ce fort redoux favorisera la fonte nivale et le risque d'avalanches pourrait être marqué sur de nombreux massifs !
Animation de la température à 850 hPa, de la pression atmosphérique ramenée au niveau de la mer et des précipitations en 3 heures prévues du mercredi 18 à 12 UTC au lundi 23 avril 2018 à 00 UTC. © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.
 

Jeudi et vendredi : journées estivales

Le soleil perdurera sur l'ensemble du territoire dans les jours à venir. Seules réserves à ce tableau estival, quelques nuages bas qui viendront effleurer les côtes du nord de la Bretagne et du Cotentin jeudi et s'étendront jusqu'à la Côte d'Opale vendredi. Par ailleurs, quelques cumulus de beau temps décoreront l'après-midi le ciel des Pré-alpes provençales, de la montagne corse ou des Pyrénées avec  très sporadiquement une petite averse. Ce risque d'averse concernera plutôt les Pyrénées ou le Massif central vendredi.
Les températures minimales seront assez contrastées avec parfois une légère fraîcheur dans les terres du Centre et de l'Est, notamment jeudi (de 5 à 10 °C) alors que les plages afficheront des valeurs déjà bien douces, autour des 15 °C vers la Côte d'Azur, le Pays basque mais aussi la Côte d'Albâtre et la Côte d'Opale.
Les températures de l'après-midi seront tempérées par des effets de brise sur ces mêmes plages de la Manche et de la Méditerranée mais atteindront ailleurs des valeurs souvent comprises entre 24 et 28 °C, soit souvent une dizaine de degrés au-dessus des moyennes de saison.
On attend, notamment jeudi,  27 °C à Lille (proche du record mensuel de 27,9 °C le 15 avril 2007), 28 °C à Paris, Bordeaux et Grenoble. Vendredi, le mercure pourrait grimper jusqu'à 29 °C à Strasbourg (approchant ainsi le record mensuel de 30 °C du 28 avril 2012).
 

Samedi et dimanche : le beau temps se maintient globalement

Samedi sera toujours aussi chaud avec 24 à 28 °C en général et localement jusqu'à 30 °C sur un quart sud-ouest. Le soleil sera contrarié l'après-midi par quelques développements nuageux anecdotiques en montagne mais aussi sur les plaines du nord-ouest où l'on peut craindre une averse locale vers la Bretagne ou la Basse-Normandie. 
Dimanche, les pressions commenceront à baisser au nord à l'approche d'une dépression sur le nord des Îles Britanniques. Le ciel s'ennuagera près de la Manche où le vent d'ouest fera baisser les températures, et quelques averses pourront se produire l'après-midi de la Normandie au nord de la Seine. Ailleurs, le beau temps très chaud pour la saison sera encore d'actualité.

Actualité par Météo-France