Imprimer Envoyer á un ami

Recherche : modéliser l’évolution de l’enneigement dans les Alpes du Nord avec le changement climatique

18/04/2018

L'enneigement en montagne joue un rôle important pour les écosystèmes et les communautés humaines de montagne (ressources en eau, risques naturels, tourisme, etc.). Or la neige saisonnière est sensible aux variations du climat et le manteau neigeux réagit de façon complexe aux effets du changement climatique.
 
Les travaux de recherche réalisés ces dernières décennies ont montré qu'il fallait s'attendre à une réduction massive des quantités de neige naturelle sur les massifs montagneux au cours du XXIe siècle. Une nouvelle étude menée par le Centre national de recherches météorologiques* et Irstea Grenoble** s'est attachée à développer et exploiter les outils nécessaires au raffinement de ces projections, en utilisant les projections climatiques les plus récentes et des méthodes avancées pour l'ajustement de ces dernières en zone de montagne. Ces travaux ont notamment permis de simuler l'évolution de l'enneigement sur le massif de la Chartreuse (1 500 m d'altitude) caractéristique des Alpes du Nord.
 
Les résultats confirment la tendance à la baisse de l'enneigement pour tous les scénarios d'évolution de la concentration de gaz à effet de serre au XXIe siècle, avec toutefois une distinction entre les scénarios à partir du milieu du siècle. Pour la première fois, l'étude s'est également attachée à quantifier les liens entre le réchauffement à l'échelle planétaire et ses effets locaux pour un massif montagneux. Elle démontre que les variations locales d'enneigement sont proportionnelles à l'accroissement de température depuis l'époque préindustrielle.
 
Pour en savoir plus, consultez notre communiqué de presse.
 
Le rocher de l'Homme, un sommet de 2755 m d'altitude situé dans le massif de Belledonne, le 3 mars 2018. © Daniel Goetz
 
*CNRM, Météo-France et CNRS, Toulouse et Grenoble (Centre d'études de la neige).
**Erosion torrentielle, neige et avalanches (ETNA) d'Irstea.
 

Actualité par Météo-France