Imprimer Envoyer á un ami

Une semaine contrastée sur l'Europe

10/04/2018

L'Europe est soumise cette semaine à une situation de blocage météorologique, caractérisée par de hautes pressions sur le nord et l'est de l'Europe, et par des basses pressions sur l'ouest et le sud du continent, notamment de la péninsule ibérique au bassin méditerranéen occidental.
 

Pluies d'un côté, temps sec et ensoleillé de l'autre

Cette configuration est propice à des épisodes pluvieux répétés et parfois intenses, accompagnés localement d'orages de la péninsule ibérique au sud de la France. Dans une moindre mesure, le nord de la France, l'Italie, une partie ouest des Balkans et de l'Allemagne, le Benelux et les Îles Britanniques sont également soumis à des intempéries. À l'inverse, de l'est des Balkans à l'Europe centrale, et de l'Est du continent à la Scandinavie, le temps sera majoritairement sec voire très sec avec un soleil dominant.

Cumuls de précipitations sur les 5 prochains jours en Europe (issus du modèle GFS = Global Forecast System), modèle développé parla National Weather Service, NOAA, USA.
Cumuls de précipitations sur les 5 prochains jours en Europe (issus du modèle GFS = Global Forecast System), modèle développé par National Weather Service, NOAA, USA © CFSR
 

Fort différentiel thermique

Le contraste thermique est également marqué, avec d'un côté, une masse d'air particulièrement douce depuis les latitudes méridionales vers les pays du nord, et de l'autre côté de l'air bien frais, voire froid en haute altitude, qui plonge depuis le proche atlantique en direction du Maghreb. Conjuguée aux différences d'ensoleillement, cette situation conduit à un fort différentiel de températures. On a ainsi pu relever des températures anormalement élevées sur une bonne partie est du continent, avec des excédents thermiques atteignant 8 à 12 degrés (valeurs dignes d'une fin de printemps ou de début d'été), et à l'opposé, un déficit d'une dizaine de degrés sur le plateau ibérique, de 5 degrés sur le Portugal.

Anomalie de température en surface par rapport à la climatologie (normales 1979-2000 issues de la ré-analyse Climate Forecast System Reanalysis)

Anomalie de température en surface par rapport à la climatologie (normales 1979-2000 issues de la ré-analyse CFSR = Climate Forecast System Reanalysis) © CFSR



Ainsi à Madrid, les températures ont baissé dès dimanche 8, puis lundi 9, plafonnant à 8 / 9 °C. Cette fraîcheur devrait se prolonger ces prochains jours.
De l'est de la France à l'ouest de l'Allemagne et au Benelux, après les premières chaleurs de la saison survenues dimanche*, les températures se sont rapprochées des normales et devraient rester globalement stationnaires.
Plus à l'est en revanche, ce « coup de chaud » précoce sera plus durable, favorisé par la situation de blocage.

Lundi 9 avril, les températures maximales ont atteint des niveaux particulièrement élevés de l'intérieur des Balkans en remontant jusqu'aux Pays-Baltes**, avec 26 à 27 °C de la Serbie au sud de la Pologne (25,8 °C à Varsovie), en passant par la Croatie, le nord de la Bosnie et la Hongrie. Sur les Pays-Baltes, en remontant jusqu'aux rivages du Golfe de Finlande, les températures maximales étaient également remarquables pour la saison, avec notamment des records de chaleur précoce en Estonie (18,4 °C à Tallinn). Avec 23,7 °C à Vilnius, le mercure affichait un excédent de 12 degrés par rapport à la normale !

Ce contraste concerne aussi le Maghreb où les températures dépassent à peine la barre des 20 °C sur l'ouest (21 °C à Alger lundi 9, 22 °C à Tunis, 19 °C seulement à Marrakech) alors que le flux de sud-ouest plus à l'est apporte encore de la chaleur sur le sud tunisien (35 à 38 °C) et la Libye (27 °C à Sirte ce lundi 9).

* Quelques températures maximales relevées dimanche 8 avril :
26,3 °C à Strasbourg (valeur la plus haute relevée en France métropolitaine depuis le début d'année)
26,0 °C à Saint-Dizier
25,7 °C à Luxeuil et Cologne (Allemagne, record pour une première décade d'avril)
24,8 °C à Bremen (Allemagne, record pour une première décade d'avril)
24,1 °C à Hannovre (Allemagne)
24,0 °C à Bruxelles
23,9 °C au Bourget

** Quelques températures maximales relevées ce lundi 9 avril :
27,4 °C à Paks (Hongrie)
27,1 °C à Loznice (Serbie)
26,6 °C à Tulln (Autriche)
25,8 °C à Varsovie (+ 12 °C / normale)
24,4 °C à Budapest (+ 9 °C / normale)
23,7 °C à Vilnius (+ 12 °C / normale)
20,8 °C à Minsk (+ 10 °C / normale)

Actualité par Météo-France