Imprimer Envoyer á un ami

Mars 2018 : défilé de perturbations

28/03/2018

Bilan provisoire établi le 27 mars 2018

Durant ce mois de mars particulièrement maussade, l'hiver a joué les prolongations avec de fréquents passages perturbés et des épisodes de neige tardifs.

Après un début de mois très frais marqué par un épisode neigeux sur une grande partie du pays les 28 février et 1er mars, la France a connu un net radoucissement durant la première quinzaine de mars avec un pic de douceur généralisé les 10 et 11. Puis le mercure a brutalement chuté et le pays a retrouvé des températures hivernales à partir du 17, accompagnées de chutes de neige en plaine sur une large moitié nord du 17 au 20 mars.
En moyenne sur le mois, les températures ont été proches des normales, un peu plus fraîches toutefois le long des frontières du Nord et du Nord-Est ainsi que sur les massifs pyrénéens et alpins. La température moyenne sur le mois et sur le pays devrait être inférieure à la normale de 0,5 °C.

Évolution des températures minimales et maximales quotidiennes en France métropolitaine par rapport à la normale quotidienne

Évolution des températures minimales et maximales quotidiennes en France métropolitaine par rapport à la normale quotidienne © Météo-France
(Cliquer sur le graphe pour l'agrandir)

Les perturbations se sont succédé tout au long du mois. Les précipitations ont été fréquentes et abondantes sur une grande partie du pays, notamment sur les régions méditerranéennes où la pluviométrie est à ce jour 2 à 4 fois supérieure à la normale*, voire plus de 5 fois sur les Cévennes. Ce mois de mars devrait être un des mois de mars les plus arrosés sur la période 1959-2018 en Provence-Alpes-Côte d'Azur ainsi qu'en Corse. Seules les régions bordant les frontières du Nord et du Nord-Est devraient rester déficitaires. En moyenne sur le pays, la pluviométrie devrait être excédentaire de près de 40 %.

L'ensoleillement a été déficitaire sur l'ensemble de la France. Le déficit devrait dépasser 20 % sur le nord et l'est de l'Hexagone, voire localement 40 % sur le Nord-Ouest.
 

Actualité par Météo-France