Imprimer Envoyer á un ami

Une semaine printanière avant le retour de l’hiver

13/03/2018

Avec une alternance de passages pluvieux, d'accalmies ensoleillées et de giboulées, on va connaître au cours de la semaine des conditions typiques du printemps. L'hiver n'a pourtant pas dit son dernier mot et l'atmosphère devrait se refroidir nettement ce week-end depuis le Nord-Est, avec retour probable des gelées et du risque de neige en plaine vers les frontières Nord.
 



Animation de la pression réduite au niveau de la mer et des températures à 850 hPa prévues
entre le mardi 13 mars à 0 h UTC et le samedi 17 mars 2018 à 12h UTC -
© Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

Douceur et soleil mercredi mais perturbé à l'ouest

Un vaste système dépressionnaire sur le Proche-Atlantique, baptisé Gisèle, conduit un temps fortement perturbé (pluies soutenues et coup de vent dépassant les 100 km/h en certains points exposés) du Portugal à l'Irlande. Ce temps perturbé gagnera l'ouest de la France en fin de journée :  sous une couverture nuageuse s'épaississant, le vent de sud-est s'y renforcera progressivement pour atteindre 50 à 60 km/h en soirée, 60 à 80 km/h sur les littoraux. Mais c'est dans les vallées pyrénéennes que le vent devrait souffler le plus fort, avec des pointes supérieures à 100 km/h par déferlements de sud.

Ailleurs, loin à l'avant de la perturbation, le vent de sud-est bien établi dissipera rapidement les grisailles présentes au lever du jour dans le Nord-Est. Il garantira également la douceur avec un bel ensoleillement en dépit du voile nuageux de marge s'épaississant par l'ouest. Le vent d'autan se lèvera et la Méditerranée retrouvera le calme, en général sous le soleil, mis à part dans les plaines languedociennes où le Marin apportera des grisailles l'après-midi. Les températures seront supérieures de 2 à 4 degrés par rapport aux normales de saison et l'ambiance douce sera sensible partout.

Perturbation sur la moitié est jeudi, instabilité vendredi

La perturbation gagnera jeudi l'est du pays, il pleuvra ainsi jusqu'en Corse, les pluies seront plus soutenues sur les Alpes, avec de la neige au-dessus de 1200 à 1500m du nord au sud du massif. A l'arrière de la perturbation, le ciel de traîne sera bien actif avec des giboulées dans un vent d'ouest-sud-ouest sensible, mais plus clément dans le sud-ouest. Ce ciel de traîne gagnera tout le pays vendredi, avec un ciel changeant, et des averses qui concerneront plutôt la moitié ouest, tout particulièrement cette fois-ci le Sud-Ouest. Les températures retrouveront alors partout des valeurs proches des normales de saison.

Retour de l'hiver ce week-end

Avec l'affirmation des hautes pressions sur le nord de l'Europe, un flux de nord-est froid devrait se mettre en place et se confronter aux restes de la perturbation alors située vers le Benelux et l'Allemagne en fin de semaine : la neige y fera sa réapparition jusqu'en plaine dès vendredi, et pourrait même s'inviter en France vers les frontières belges samedi et jusqu'aux régions de la Manche d'ici dimanche. Sous un ciel chargé donnant quelques précipitations, le thermomètre va alors baisser nettement sur les régions au nord de la Loire pour retrouver dès samedi des couleurs hivernales.

Plus au sud, la baisse des températures est plus progressive sous quelques averses qui n'épargneront guère que le pourtour du Golfe du Lion.  Dimanche matin, les gelées en plaine seront nombreuses au Nord avec un risque de phénomènes glissants, une atmosphère hivernale qui s'étendra à l'ensemble du pays en début de semaine prochaine.

 

 

Actualité par Météo-France