Imprimer Envoyer á un ami

Le cyclone Gita menace la Nouvelle-Calédonie

15/02/2018

La Nouvelle-Calédonie a été placée ce jeudi en pré-alerte cyclonique sur l'ensemble de son territoire et l'Île des Pins est placée en alerte cyclonique de niveau 1 à partir de vendredi 16 février à 5 heures (heure locale) soit 19 heures jeudi soir, heure de Paris. Le cyclone Gita,qui a balayé Tonga le 11 février, poursuit en effet sa route vers l'ouest, pour passer au large du Caillou dans la nuit de vendredi à samedi. Les conditions de mer se sont déjà nettement dégradées, et la journée de vendredi sera particulièrement délicate, avec une dégradation progressive du temps, des pluies diluviennes et des vents tempêtueux la nuit suivante, particulièrement sur le sud, au plus près du cyclone. 

Pour suivre l'évolution de la situation, consulter le site Nouvelle-Calédonie de Météo-France et le site du Service météorologique de Fidji (en anglais), Centre météorologique régional spécialisé dans la prévision cyclonique, la trajectoire et l'intensité de Gita sont susceptibles d'évoluer rapidement.

Animation du satellite HIMIWARI le jeudi 15 février 2018 - cyclone Gita
Animation du satellite HIMIWARI le jeudi 15 février 2018 - cyclone Gita - © Météo-France
 

Gita : un cyclone majeur dans le Pacifique sud 

Gita est un cyclone tropical qui circule dans le Pacifique sud depuis le début du mois, il a été nommé le 3 février. Il a provoqué le 9 février de fortes pluies sur Wallis-et-Futuna, et a touché Tonga le 11, en passant au plus près de l'île principale du royaume, alors au stade de cyclone de catégorie 4 selon l'échelle Saffir-Simpson qui compte 5 niveaux. Ceci en fait le cyclone le plus intense à toucher l'archipel depuis le début des enregistrements. Il s'agit du premier cyclone majeur de la saison**.

Il a poursuivi sa route vers l'ouest en se maintenant à son plus haut niveau d'intensité, et atteignant même très temporairement le stade de cyclone tropical très intense, catégorie ultime de la classification des systèmes cycloniques dans le Pacifique Sud*.

À 12 h heure de Paris le jeudi 15, il se situait à 700 km à l'est de Nouméa, au stade de cyclone tropical*, avec des vents estimés en son centre à 150 km/h avec des rafales à 220 km/h.

Deuxième phénomène cyclonique de la saison en Nouvelle-Calédonie

Il s'agit de la seconde séquence cyclonique que s'apprête à vivre la Nouvelle-Calédonie cette saison cyclonique** après le passage à proximité de la dépression tropicale modérée* Fehi. Celle-ci a en effet circulé fin janvier au large de l'ouest calédonien et a provoqué de fortes pluies sur quasiment l'ensemble du territoire, particulièrement sur l'est avec en 48 h, jusqu'à 404 mm en 48h à Méa, ou 277 mm à Canala (1 semaine normale de pluies). Les vents les plus forts avaient été mesurés le 29 janvier, au moment où le phénomène était le plus proche des côtes, avec de nombreuses rafales à 100 km/h. La rafale maximale est enregistrée à Montagne des Sources avec 188 km/h. En raison du maintien de Fehi au stade de dépression tropicale modérée, cette séquence cyclonique a été gérée par le système classique de vigilance de Météo-France (jaune et orange ; orage, houle, vent et pluie)*.

En revanche, à l'approche de Gita, c'est une pré-alerte cyclonique qui a été mise en place, une procédure spécifique relative à l'approche d'un système tropical de catégorie au moins égale à dépression tropicale forte*.

Trajectoire du cyclone Gita
Trajectoire du cyclone Gita -  ©  Fiji meteorological service

Les vents les plus forts sont attendus vendredi soir avec des rafales de secteur ouest proches de 120 km/h sur l'île des Pins et de 100 km/h sur Maré, à l'extrême sud et jusque sur la région de Nouméa, où les marinas seront particulièrement exposées. De violentes rafales supérieures à 100 km/h sont aussi possibles dans les vallées du sud de la côte Est. Par ailleurs de fortes pluies sont prévues sur l'île des Pins et le sud de la Grande-Terre dans la nuit de vendredi à samedi***.

* Terminologie spécifique dans le Pacifique sud, voir le tableau en lien

** La saison cyclonique dans le Pacifique Sud débute officiellement le 1er novembre et se termine le 30 avril.

*** Source Météo-France en Nouvelle-Calédonie. 

Actualité par Météo-France