Imprimer Envoyer á un ami

Une fin juillet bien nuageuse au Nord

25/07/2017

Entre une dépression qui s'éloigne vers l'Europe centrale et un autre système qui aborde les îles Britanniques, les conditions météorologiques resteront instables et fraîches jusqu'en milieu de semaine sur les trois quarts de la France. Près de la Méditerranée, soleil et vent fort seront au programme avec une grande menace de feux de forêt. En fin de semaine, une amélioration liée à une poussée de l'anticyclone par le sud favorisera un ciel plus lumineux et des températures plus estivales dans l'Est et le Sud, le Nord-Ouest restant sous la trajectoire des perturbations atlantiques.

Ce mardi : encore de l'instabilité et de la fraîcheur, surtout à l'Est

Mardi, la goutte froide se décalera vers l'Europe centrale, où des pluies abondantes sont attendues, notamment en Allemagne. En marge de ce temps perturbé, le temps restera mitigé et frais avec beaucoup de nuages et des averses de la frontière allemande aux Savoie. En allant vers l'Ouest, les nuages seront moins nombreux et de belles éclaircies se dessineront même sur les plages normandes ou du Morbihan à la Charente-Maritime. Près de la Méditerranée enfin, le soleil résistera, mais le vent restera soutenu (rafales de 70 à 90 km/h), malgré une baisse par rapport à lundi, et certains secteurs des Bouches-du-Rhône ou du Var resteront en risque exceptionnel pour les feux de forêt.
Les températures seront sous les normales saisonnières, notamment du Nord-Est au Centre-Est (de 4 à 6 degrés).
Pression réduite au niveau de la mer, nébulosité de basse couche (en ocre) et précipitations simulées en 6 heures, du mardi 25 juillet à 12 h 00 UTC au dimanche 30 juillet 2017 à
18 h 00 UTC. © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir) 

Mercredi 26 et jeudi 27 : passage d'une perturbation pluvieuse dans un courant d'ouest

Sous l'impulsion d'une vaste dépression au nord des îles Britanniques, une perturbation (front chaud puis front froid) traversera le pays d'ouest en est.
Les pluies (assez faibles mais durables) concerneront mercredi matin les régions allant des Pays de la Loire à la Bretagne et la Basse-Normandie. Elles se décaleront l'après-midi du Poitou-Charentes à la Touraine, l'ouest du Bassin parisien, la Haute-Normandie et la Côte d'Opale. À l'avant, les nuages l'emporteront du Sud-Ouest à la Bourgogne et la frontière belge tandis que des éclaircies auront le temps de se développer dans l'Est ,malgré un petit risque d'averse près de l'Allemagne. Enfin, près de la Méditerranée, le soleil régnera en maître, toujours au prix d'un vent assez fort. Le mistral atteindra ainsi 80 km/h en pointes dans son domaine.
Le front froid de la perturbation progressera jeudi vers les régions centrales, du Poitou-Charentes au val de Loire et au Grand Est. À l'arrière, de timides éclaircies reviendront près de la Manche mais le vent d'ouest assez fort maintiendra une ambiance peu estivale.
Dans ce contexte, les températures évolueront peu au Nord, restant légèrement sous les moyennes de saison avec 18 à 21 °C près de la Manche et 21 à 25 °C dans les terres. Sur les régions du Sud-Ouest, les températures, encore trop fraîches pour la saison mercredi, progresseront jeudi avec 25 à 29 °C. La chaleur se renforcera également près de la Grande Bleue avec des pointes à 34 °C dans l'arrière-pays, comme à Nîmes.

Du vendredi 28 au dimanche 30 : poussée estivale temporaire par le Sud

Vendredi, l'anticyclone des Açores effectuera une poussée en direction de la France mais une nouvelle dépression abordera le nord des îles Britanniques. En conséquence, les éclaircies parfois encore timides en matinée se généraliseront l'après-midi même si les côtes de la Manche garderont un ciel plus nuageux sous l'influence de vents de sud-ouest soutenus (rafales à 60 km/h). Les températures resteront très contrastées, de 20 °C à Brest à 35 °C à Nîmes en passant par 25 °C à Paris et 28 °C à Toulouse.
Au cours du week-end, une nouvelle dégradation pluvieuse devrait concerner les régions allant de la Bretagne à la frontière belge dès samedi, les autres régions profitant d'une assez belle journée dans une ambiance estivale de saison. Le paysage devrait toujours être contrasté dimanche entre les côtes de la Manche, sous la menace de nouvelles pluies, et la Méditerranée qui devrait bénéficier d'un ciel bleu. Entre les deux, dans une ambiance assez chaude, la masse d'air pourrait s'instabiliser avec le développement d'averses orageuses en cours de journée.
 

Actualité par Météo-France