Imprimer Envoyer á un ami

Semaine estivale au sud, plus mitigée au nord

10/07/2017

Dans une masse d'air chaude et humide, de nombreux orages ont éclaté sur le pays ce week-end. 
Ils vont encore concerner la partie est de l'Hexagone ce lundi après-midi, épargnant toutefois le pourtour méditerranéen. Une masse d'air océanique plus fraîche va suivre et accompagner l'amélioration par l'ouest. On commencera ainsi la semaine avec des températures revenues globalement à un niveau de saison.
 

Mardi et mercredi : plus perturbé au nord

Mardi matin verra des nuages porteurs de quelques averses circuler de la Normandie au val de Seine avant de se décaler vers les frontières belges et allemandes l'après-midi. De nouveaux nuages annonciateurs d'une perturbation venant d'Angleterre et de la Manche viendront apporter quelques pluies l'après-midi de la Bretagne au Cotentin avec un renforcement du vent de sud-ouest (rafales à 60 km/h). Du pays nantais à l'Île-de-France, le ciel sera un peu plus lumineux l'après-midi que le matin mais c'est au sud de la Loire que l'amélioration sera nette avec la généralisation de belles éclaircies, voire un ciel tout bleu près de la Méditerranée. 
Mercredi 12 juillet, la perturbation apportera des pluies surtout sur les régions au nord de la Seine (où le vent d'ouest sera également sensible) et le ciel restera très nuageux jusqu'à la Bretagne, le Poitou-Charentes et le Centre. Dans les plaines du Sud-Ouest, les nuages bas du matin laisseront place à quelques éclaircies par la suite. Le soleil réservera ses faveurs de la Grande Bleue aux Alpes, les plages étant ventilées par un vent d'ouest à 60/70 km/h.
Sur ces deux jours, les régions méridionales retrouveront des températures estivales et largement de saison avec 25 à 32°C et même des pointes à 35°C mercredi du Bas-Languedoc à la Provence. Au nord, le mercure sera plus frileux avec pas plus de 20 à 25°C.
 
Animation de la pression au niveau de la mer, de la température à 850 hPa et du cumul de précipitations sur 6h prévus par le modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme entre lundi 10 juillet à 12h UTC et dimanche 16 juillet 2107 à 18h UTC par pas de 6h
Animation de la pression au niveau de la mer, de la température à 850 hPa et du cumul de précipitations sur 6 h prévus par le modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme entre lundi 10 juillet à 12 h UTC et dimanche 16 juillet 2107 à 18h UTC par pas de 6 h © Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, en partenariat avec Météo-France
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir) 
 

Jeudi et vendredi : mitigé sauf dans le Sud-Est

Près de la Méditerranée, le soleil devrait régner en maître et mistral et tramontane souffleront modérément dans leur domaine. 
Ailleurs, le ciel hésitera encore avec pour la journée de jeudi davantage de nuages (et de rares ondées) de la Bretagne et de la Normandie en descendant vers le Bassin parisien, le Centre-Val de Loire et le Poitou-Charentes. Le soleil pourrait faire de belles apparitions de la frontière belge aux régions proches de l'Allemagne et de la Suisse et jusqu'au Sud-Ouest.
Pour le vendredi 14 juillet, des nuages plus menaçants et porteurs d'averses devraient circuler au nord de la Seine . Le temps sera sec ailleurs mais parfois assez nuageux, les plages de l'Atlantique pouvant profiter d'un ciel plus lumineux.
Sur ces deux jours, après avoir marqué une petite hausse jeudi, les températures seront de nouveau en légère baisse pour la fête nationale, un peu fraîches pour la saison.
 

Vers un week-end estival

Samedi, de nombreux nuages devraient encore se manifester près de la Manche ou des frontières du Nord mais le risque de pluie devrait être faible. Au sud de la Loire, le soleil devrait briller sans réserve avec un mercure en hausse.
Cette hausse devrait se poursuivre dimanche avec des valeurs approchant les 30°C au nord et les dépassant souvent dans le sud. Côté ciel, le soleil devrait gagner du terrain vers le nord mais les régions proches de la Manche et de la mer du Nord pourraient conserver un ciel plus chargé en bordure de systèmes perturbés atlantiques à proximité. 

Actualité par Météo-France