Imprimer Envoyer á un ami

Retour temporaire de fortes chaleurs

03/07/2017

(Mise à jour le 4 juillet 2017)

 
Après la parenthèse fraîche et humide de fin-juin début juillet, un pic de chaleur est attendu en ce milieu de semaine. Dès ce mardi 4, les températures reprennent des couleurs largement estivales avant de grimper encore mercredi, puis jeudi dans l'Est, avant une première salve orageuse. La chaleur devrait être balayée ce week-end par une dégradation orageuse plus marquée.
 
Animation CEP 4-8 juillet
Animation de la température à 850 hPa, du géopotentiel à 700 hPa et du vent seuillé à 850 hPa du mardi 4, 6h UTC au dimanche 8 juillet 2017, 6h UTC. © Modèle CEP, en partenariat avec Météo-France.(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir).

Hausse des températures ce mardi

Mis à part sur les côtes de Manche où quelques grisailles persisteront localement l'après-midi, le ciel sera en général bien lumineux ce mardi, largement dégagé sur une grande moitié sud. Les températures maximales seront déjà en hausse, nettement sur l'ouest du pays, et on retrouvera cet après-midi des valeurs généralement comprises entre 28 et 32°C sur une grande partie du territoire. Seules les régions proches de la Manche, ainsi que la côte d'Azur, connaîtront une ambiance plus tempérée sous l'influence de brises de mer. Sous l'influence d'un vent de terre, la chaleur s'étendra jusqu'aux rivages atlantiques et on attend jusqu'à 30 à 32°C des côtes charentaises aux côtes basques
 

Pic de chaleur temporaire entre mercredi et jeudi, tournant à l'orage par l'ouest

Mercredi 5, à l'avant d'une goutte froide au large du Portugal, le flux de sud se renforcera et la masse d'air très chaude venue d'Espagne continuera à envahir l'Hexagone. : Les températures gagneront un cran supplémentaire, avec des maximales souvent 6 à 11 degrés au-dessus des normales d'un début juillet. Les 35°C devraient être atteints ou dépassés localement dans le Sud-Ouest (vers les Landes notamment) et on dépassera fréquemment les 30°C sur l'Ouest et le Sud (34°C à Nantes, 33°C à Lyon, Rennes, Bourges ou Agen, 32°C à Paris et 30°C jusqu'en rade de Brest). Dans ce flux de sud, le golfe du Lion sera sous l'influence du Marin qui se prolongera en vent d'Autan dans le midi toulousain, limitant la hausse des températures : il fera « seulement » 26°C à Perpignan ou Montpellier, 31°C à Toulouse.
 
Jeudi 6, la chaleur migrera davantage vers l'est et le nord-est : il fera plus chaud que mercredi sur un large tiers nord-est (près de 34°C prévus à Paris, jusqu'à 35° des plaines du Dauphiné à l'Alsace, et localement plus en basse vallée du Rhône). Une baisse des températures s'amorcera en revanche de la façade atlantique au Sud-Ouest, avec un vent tournant au sud-ouest, accompagnant de possibles orages.
 

Encore chaud vendredi avant un week-end orageux

Malgré une baisse des maximales sur le Nord-Ouest, la chaleur devrait résister encore vendredi : sous un ciel assez bien dégagé et un risque d'averses limité au relief, les 30°C devraient être encore régulièrement atteints, et le seuil de très fortes chaleurs (35°C) pourrait être encore dépassé dans le Sud-Ouest et dans l'Est, particulièrement en basse vallée du Rhône. Ce week-end, l'arrivée d'une circulation perturbée atlantique de grande échelle devrait venir déstabiliser cet air chaud encore présent près du sol et générer des orages, parfois forts. Les températures baisseront alors nettement.
 
 

Actualité par Météo-France