Imprimer Envoyer á un ami

Retour sur un milieu de semaine perturbé

19/05/2017

Après un début de semaine très chaud, entre mercredi 17 et jeudi 18 un front ondulant a occasionné des pluies substantielles sur une large partie du pays. La perturbation à l'origine de ces pluies de mai a été suivie d'une nette baisse des températures. Ce weekend, le temps devrait s'améliorer.
 

Pluies et orages utiles

Depuis mercredi pour la Bretagne et les régions allant de la Vendée au Cotentin, mais surtout en journée et soirée de jeudi, des pluies soutenues et parfois précédées d'orages ont apporté des cumuls significatifs sur bon nombre de régions, souvent entre 15 et 30 mm de pluie, mais parfois bien davantage. Il est ainsi tombé jusqu'à 39 mm à Trappes (Yvelines), 53 mm à Abbeville (dont 27 mm en une heure, ce qui a occasionné localement des inondations), 63 mm à Brive-La Gaillarde (Lot), des cumuls équivalent à deux à trois semaines de pluies d'un mois de mai. Ces précipitations sont  bienvenues sur les nombreuses régions qui souffrent  d'une sécheresse des sols superficiels
 
Cumuls de précipitations sur les deux journées du 17 et 18 mai 2017
Cumuls de précipitations en mm sur les deux journées du 17 et 18 mai
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 
Les orages ont été fréquents dans la journée de jeudi avec une activité électrique importante : pas moins de 24 000 éclairs ont été enregistrés par le réseau Météorage
 

Chutes des températures et neige tardive en montagne 

Les températures ont chuté considérablement en 24 h, dès mercredi en Bretagne, puis sur une large moitié ouest jeudi. Sous la pluie battante, il ne faisait que 13°C à Biarritz jeudi après-midi,  une température digne d'un après-midi de février. À Bordeaux, après trois jours où les températures ont culminé entre 29 et 31°C, le mercure n'est pas monté au-dessus de 14°C  jeudi après-midi, soit une chute de près de 15 degrés en 24 h. 
 
Dans l'est de la France en revanche, une certaine chaleur, quoique moins marquée que mercredi, a persisté ce jeudi après-midi. Il faisait ainsi encore 28°C à Grenoble et 25°C à Besançon, des températures dignes d'un plein été. La fraîcheur n'a gagné les régions de l'est véritablement que vendredi matin.
 
Écart à la normale des températures maximales du mercredi 17 mai 2017    Écart à la normale des températures maximales du jeudi 18 mai 2017
Écart à la normale en °C des températures maximales du mercredi 17 mai (à gauche), et du jeudi 18 mai (à droite)
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 
En montagne, la neige a fait son retour dès jeudi après-midi sur les Pyrénées, puis sur le Massif central, les Alpes et le Jura  vendredi matin, avec des sols blanchis parfois dès
1000 m. 
 
Ce week-end, après une journée de vendredi bien fraîche et mitigée, le mercure devrait retrouver des couleurs  samedi et atteindre des niveaux dignes d'un mois de juin dimanche. 

Actualité par Météo-France