Imprimer Envoyer á un ami

Tornades aux USA : une activité précoce

06/04/2017

Depuis le début de l'année*, 475 tornades ont déjà été signalées sur le territoire des États-Unis, soit pas loin du double de la normale sur la même période (250). Cette activité précoce s'explique en partie par la présence d'air plus chaud que la normale sur une bonne partie sud et sud-est du territoire depuis le début de l'année, favorisant un apport en énergie et de l'instabilité dans l'atmosphère.
 
La véritable « saison des tornades » aux États-Unis ne fait pourtant que commencer : elle s'étend climatologiquement d'avril à juin. Ce trimestre concentre en effet plus de la moitié des
1 300 tornades annuelles (en moyenne environ 680 tornades d'avril à juin). Le mois de mai est en moyenne le plus actif (280 tornades en moyenne), suivi de juin (245 tornades) et d'avril (155 tornades).
 
Ce début avril 2017 est d'ores et déjà marqué par un nombre très important de tornades. Une forte perturbation orageuse a en effet balayé les États du sud, entre samedi 1er et lundi 3 avril. Au total, une cinquantaine de tornades ont été signalées sur tous les États entre le Texas (des grêlons d'environ 10 cm de diamètre y ont été observés le 1er) et la Caroline du sud, notamment en Louisiane, sévèrement touchée. Mercredi 5 avril, une autre virulente perturbation orageuse a occasionné une dizaine de tornades entre la Géorgie et la Caroline du sud.
 
*Période du 1er janvier au 4 avril 2017.
 
Carte recensant les tornades (en rouge), les fortes rafales de vent (en bleu), les épisodes de grêle (en vert) pour la journée du 2 avril 2017.
© NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration)
 

Actualité par Météo-France