Imprimer Envoyer á un ami

Pic de douceur jeudi puis dégradation

29/03/2017

Mise à jour le 30/03/2017
 
Depuis le début de la semaine, les températures sont largement au-dessus des niveaux de saison et gagneront encore partout quelques degrés ce jeudi 30 pour atteindre des valeurs dignes d'un mois de juin sur une grande partie du territoire. À partir de vendredi, une dégradation pluvieuse gagnera l'ouest du pays et circulera ensuite sur l'ensemble des régions, laissant la place à une masse d'air légèrement rafraîchie. Les températures demeureront toutefois encore élevées pour la saison, à l'image de ce mois de mars qui s'annonce remarquablement doux à l'échelle du pays.

Un début de semaine déjà très printanier, en particulier au Nord

Sous le soleil, les températures ont nettement progressé depuis le week-end dernier et la douceur s'est progressivement intensifiée en début de semaine avec des températures maximales souvent 4 à 6 degrés au-dessus des normales voire davantage par endroits.
Mercredi, la douceur s'est renforcée sur l'ensemble du territoire et jusque dans le Sud-Est. Au meilleur de la journée, on observait 25 °C à Nîmes comme au Cap Ferret, 24 °C à Biarritz, Dax, Montpellier, Narbonne ou Carcassonne, 22 °C au Mans et 21 °C à Paris, des valeurs déjà dignes d'une fin mai, voire d'un début d'été sur la côte aquitaine.
 
Animation du modèle ARPEGE de la pression au niveau de la mer et de la température à 850 hPa, entre mercredi 29 mars à 06 UTC et samedi 1er avril 2017 à 06 UTC. © Météo-France
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Températures dignes d'un mois de juin ce jeudi

À l'avant du régime perturbé qui s'organise sur le proche Atlantique, le vent de sud à sud-est se lève ce jeudi 30 mars, apportant une masse d'air encore plus douce. Les températures atteindront généralement des valeurs dignes d'un mois de juin et seront souvent 6 à
10 degrés au-dessus des normales de fin mars, localement 11-12 degrés
. On attend ainsi jusqu'à 27 °C à Biarritz, 26 °C à Bordeaux, jusqu'à 24, voire 25 °C, sur le centre du pays, 22 à 24 °C au nord de la Loire. Des records mensuels sont fort probables sur le nord du pays, par exemple entre les côtes de la Manche et les Hauts-de-France.

Dégradation à partir de vendredi

Vendredi 31, une perturbation progressera sur l'ouest du pays, accompagnée de pluies parfois orageuses et va gagner le centre du pays au fil de la journée. Les températures seront en baisse sous les pluies ou averses sur une large moitié ouest, de l'ordre de 3 à 6 degrés mais jusqu'à une dizaine de degrés dans le Pays basque. Sur le flanc est, dans l'air encore doux à l'avant de la perturbation, elles resteront élevées et gagneront même quelques degrés supplémentaires dans le Nord-Est (25 °C à Strasbourg). Ce temps perturbé se décalera samedi sur l'Est alors que les régions de l'Ouest retrouveront déjà des éclaircies, ponctuées de quelques averses. Celles-ci ne devraient déjà plus concerner le Nord-Ouest dimanche.

 

Actualité par Météo-France