Imprimer Envoyer á un ami

États-Unis : le Nord-Est sous la neige

14/03/2017

Alors que nous approchons de la mi-mars, les conditions sont à nouveau très hivernales en ce début de semaine sur la côte est des États-Unis, avec le retour de la neige, de vents tempétueux, puis d'un froid très vif.

Mardi : la tempête Stella se renforce

Une dépression tempétueuse, nommée Stella, s'est creusée rapidement le long de la côte est des États-Unis dans la nuit de lundi, puis en matinée de mardi (heure française). Elle devrait donner des accumulations de plusieurs dizaines de centimètres de neige avec des conditions de blizzard (rafales jusqu'à 130 km/h, voire plus localement le long des côtes) ainsi que des surcotes de 0,5 à près de 1 m. Des alertes au blizzard ont été émises pour une zone allant du nord de Philadelphie jusqu'à Portland dans le Maine.
Pour suivre l'évolution de la situation, consulter le site du Service météorologique américain.
 
Animation du satellite GOES-13 le 14 mars 2017 entre 00 h 30 et 10 h 00 UTC.
© Météo-France
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

Mercredi : la tempête s'éloigne, le froid s'engouffre

Mercredi 15 mars, la tempête de neige Stella devrait se décaler sur l'extrême est du Canada et Terre Neuve. Durant la nuit et en début de matinée de mercredi, elle passera sur Saint-Pierre-et-Miquelon. À l'arrière de la dépression, des chutes de neige devraient encore se produire au Québec et vers la frontière américaine, et quelques flocons parfois jusqu'à la côte (New York, Boston, Washington). Si le temps devrait s'améliorer globalement, le froid sera en revanche très vif. Sur des sols enneigés, les températures minimales devraient plonger largement en dessous de 0 °C, et l'après-midi le thermomètre restera voisin de 0 °C à Washington, Philadelphie, New York (soit 9 à 12 degrés en dessous des normales). La sensation de froid sera accentuée par un vent soutenu (rafales à 70 km/h).

Un phénomène remarquable pour le mois de mars

En hiver, la côte est des États-Unis subit régulièrement des phénomènes de fortes chutes de neige et de blizzard. Les 22 et 23 janvier 2016, la tempête Jonas, surnommée Snowzilla, avait ainsi balayé les états entre la Caroline du Nord et le Maine, déversant en quelques heures plus de 50 cm à Washington, 64 cm à Central Park à New York.
En revanche, de telles conditions météorologiques à cette période de l'année (mi-mars) restent remarquables. À New York par exemple, les quantités de neige attendues pourraient être inédites pour un mois de mars, depuis la tempête de mars 1960 qui avait apporté 32 cm dans la seule journée du 4 mars. Plus loin encore dans le passé, il y eut la journée du 12 mars 1888 durant laquelle il était tombé jusqu'à 42 cm à New York, sous l'action de la fameuse tempête de Nor'Easter, connue sous le nom du Grand Blizzard.
 
Quantités de neige prévues en 24 heures le 14 mars 2017 (kg/m²) – Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France. © Météo-France
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)
 

Actualité par Météo-France