Imprimer Envoyer á un ami

Le bulletin météo télévisé a 70 ans

13/12/2016

Ciel nuageux sur l'ensemble du pays, vent modéré de secteur nord-est, températures stationnaires, gelées généralisées sauf sur les côtes abritées du Cotentin, de la Bretagne et de la Côte-d'Azur. Le temps prévu pour le 18 décembre 1946 est somme toute assez ordinaire pour la saison. Ce qui l'est moins, c'est que ces prévisions ont été diffusées à la télévision la veille, dans l'émission Téléjournal du 17 décembre 1946 : une première !

Tour de carte

Présenté par Paul Douchy, prévisionniste à la Météorologie nationale (qui deviendra en 1994 Météo-France) ce premier bulletin météo télévisé a marqué l'histoire de l'audiovisuel français. Le prévisionniste y commente la situation météo du jour et son évolution pour le lendemain, en s'appuyant sur la carte d'analyse sur laquelle figurent les dépressions et les anticyclones, les fronts, la direction des vents, les températures et les zones de pluie.
 

Paul Douchy présente le bulletin météorologique télévisé du 17 décembre 1946

 

 

 

Paul Douchy présente le bulletin météorologique télévisé, du 17 décembre 1946. © Météo-France

 

Paul Douchy présente sa carte de situation et explique l'évolution du temps pour le lendemain

 

 

 

Lors du premier bulletin météo diffusé par la télévision, en direct de Paris, le 17 décembre 1946, Paul Douchy présente sa carte de situation et explique l'évolution du temps pour le lendemain. © Météo-France

 

 

Prévisionniste et caméraman à l'œuvre 

Ce bulletin météorologique télévisé sera désormais réalisé en direct chaque mardi puis chaque samedi dans le Téléjournal. La rédaction et la présentation des prévisions sont assurées par les ingénieurs de la Météorologie nationale et la prise de vues par la Télévision Française. Le bulletin nécessite alors trois heures de préparation pour deux minutes d'antenne. Après avoir sélectionné le matin sur la carte du temps les éléments qu'il souhaite mettre en valeur, le prévisionniste s'entretient avec le technicien chargé de les dessiner et rédige le texte de son bulletin. 
 
Vue du studio de la télévision en 1948. A gauche, Paul Douchy, au centre, Roger Clausse
Vue du studio de la télévision en 1948. À gauche, Paul Douchy, au centre, Roger Clausse. © Météo-France

 

Un rendez-vous télévisuel bientôt incontournable

La France est alors l'un des premiers pays au monde* à utiliser la télévision de façon régulière pour montrer et expliquer au public les situations météorologiques. L'initiative est soutenue par Jean d'Arcy, Directeur de la Télévision Française et Roger Clausse, responsable de l'Information de la Météorologie nationale. En février 1958, le bulletin météorologique télévisé devient quotidien.
Animations, image satellites et radars … en 70 ans, le bulletin météo télévisé connaîtra des évolutions considérables grâce à la collaboration entre les chaînes de télévision et Météo-France. Son évolution reflète à la fois celles des techniques et des usages audiovisuels et celle de la science météorologique. 
 
* Des chaînes de télévision américaines commencent à diffuser des bulletins météorologiques en 1940-41, la BBC en octobre 1954.
 
 

Actualité par Météo-France