Imprimer Envoyer á un ami

Climat : Bilan octobre 2016

02/11/2016

Très peu de pluie en octobre mais beaucoup de douceur en fin de mois

Après un mois de septembre estival, octobre 2016 a été plutôt frais malgré une fin de mois très douce. Pour le 4e mois consécutif, la pluviométrie a été déficitaire sur la quasi-totalité du pays, à l'exception d'un petit quart sud-est, affecté par un épisode pluvio-orageux du 12 au 14 octobre.
 
La température a été inférieure à la normale sur l'ensemble du pays, hormis aux pieds des Pyrénées où elle a été légèrement au-dessus des valeurs saisonnières.  Après trois semaines marquées par la  fraîcheur, la douceur a dominé sur l'ensemble du pays durant les derniers jours du mois. En moyenne sur la France et l'ensemble du mois, la température a été inférieure à la normale de 0.9 °C.
 
La pluviométrie a été déficitaire sauf en Provence - Alpes - Côte d'Azur,  Auvergne - Rhône-Alpes et en Languedoc-Roussillon. Le déficit a dépassé 40 % sur la façade ouest du pays, atteignant 60 % dans les Landes, en Charente-Maritime et Vendée. En revanche, en Languedoc-Roussillon, les précipitations ont été très abondantes avec un excédent en moyenne proche de 20 %. Dans l'Aude et l'Hérault, la pluviométrie représente le double du cumul mensuel moyen à cette période de l'année. En moyenne sur la France et l'ensemble du mois, la pluviométrie est très déficitaire pour le 4e mois consécutif et le déficit est proche de 40 %.
 
L'ensoleillement a été légèrement déficitaire ou proche de la normale sur la moitié sud du pays, ainsi qu'en Alsace et sur le département du Nord. Il a été généreux de la Bretagne au Cotentin, des Pays de la Loire au Centre-Val de Loire, à l'Île-de-France et à la Bourgogne, avec un excédent généralement supérieur à 20 %. La Bretagne a bénéficié d'un mois d'octobre exceptionnellement ensoleillé avec des valeurs dépassant souvent 50 %. Des records pour un mois d'octobre ont même été enregistrés à Brest (Finistère - ouverture en 1945) avec 176 heures de soleil et à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor - ouverture en 1985) avec 162 heures.
Evolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France - octobre 2016
Carte France - Écart à la moyenne mensuelle de la température moyenne - octobre 2016       Carte France - Rapport à la moyenne mensuelle de la durée d'ensoleillement - octobre 2016
Carte France - Cumul mensuel des précipitations - octobre 2016       Carte France - Rapport à la moyenne mensuelle des cumuls de précipitations - octobre 2016
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
 

Évènement marquant d'octobre 2016

Épisode méditerranéen du 12 au 14 octobre 2016
Après plusieurs jours de temps calme et frais lié à la persistance de hautes pressions sur la Scandinavie, un vaste système perturbé associé à une dépression en provenance de l'Atlantique a glissé le 12 octobre sur la péninsule ibérique avant de s'isoler sur le golfe du Lion. Cette dépression a dirigé une masse d'air chaud et très humide vers le Languedoc-Roussillon. En parallèle, le vent en surface s'est renforcé très sensiblement sur le littoral provençal, le Languedoc et les Cévennes, approchant puis dépassant les 100 km/h.
 
L'épisode a débuté dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 octobre sur le Languedoc-Roussillon. Après une brève accalmie dans la journée du jeudi, le système pluvieux s'est réactivé dans la nuit du 13 au vendredi 14, avant de remonter vers l'Aveyron et l'Ardèche. En fin de nuit, puis au cours de la matinée du vendredi, un nouveau système orageux a traversé successivement les départements des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, du Var avant de gagner les Alpes-Maritimes et la façade occidentale de la Corse. 
Durant les trois jours, le système pluvio-orageux très actif a généré de très importants cumuls de pluie sur la plaine languedocienne et les Cévennes. Ces cumuls ont atteint 200 mm*  en 48 heures en plaine dans l'Hérault, du Minervois à l'ouest de Montpellier, avec localement des pointes entre 250 et 350 mm. Ces valeurs représentent une à deux fois le cumul mensuel moyen à cette période de l'année.
 
Par ailleurs, le vent d'est qui soufflait dès le 12 s'est renforcé sur les côtes du Var et des Bouches-du-Rhône les 13 et 14. Des rafales dépassant 130 km/h ont été mesurées sur les côtes varoises : 144 km/h à Saint-Raphaël le 14. En Corse sous les orages, de violentes rafales ont été mesurées avec notamment 150 km/h à Ajaccio-Parata (Corse-du-Sud) et Calvi (Haute-Corse) en fin de matinée du 14. 
 
Cet épisode méditerranéen a été marqué par des cumuls importants en 48 heures en plaine, sans présenter de caractère exceptionnel en terme d'intensité. Les conséquences en matière de crues et de débordements ont été limitées.
 
* 1 mm = 1 L/m2
Carte Sud-Est Cumul des précipitations du 12 au 14 octobre 2016
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)
 
Voici quelques cumuls observés :

 

Cumul sur 2 jours

(du 12 - 06 utc au 14 - 06utc)

Cumul en 24 heures

Cumul moyen mensuel en octobre (normale 1981-2010)

 Castanet-le-Haut

 (Hérault, altitude 424 mètres)

 356.7 mm

 269.5 mm

 209.6 mm

 Les Plans

 (Hérault, altitude 844 mètres)

 235.7 mm

 180.6 mm

 220.8 mm

 Pézenas (Hérault)

 230.9 mm

 200.9 mm

 101.9 mm

 Saint Jean de Minervois (Hérault)

 229.3 mm

 164.6 mm

 113.1 mm

 Murviel-les-Béziers (Hérault)

 213.6 mm

 173.9 mm

 97.4 mm

 Cap Béar (Pyrénées-Orientales)

 198.3 mm

 184 mm

 84.8 mm

 Béziers (Hérault)

 171.7 mm

 140.1 mm

 104.4 mm

 Prades-le-Lez (Hérault)

 164.3 mm

 136 mm

 117.7 mm

 Montpellier-Aéroport (Hérault)

 157.6 mm

 126.7 mm

 96.8 mm

 Narbonne (Aude)

 139.3 mm

 111.2 mm

 91.3 mm

 

Actualité par Météo-France