Imprimer Envoyer á un ami

Matthew touche les USA

07/10/2016

Après avoir frappé Haïti, Cuba, la République Dominicaine et l'archipel des Bahamas, l'ouragan Matthew circule vendredi 7 octobre le long de la côte orientale de la Floride, avant de remonter samedi vers les côtes de la Géorgie et de la Caroline du Sud.

Pour suivre l'évolution de la situation, consultez le site du centre américain de prévision des cyclones (NHC)

 

Animation satellite du lundi 3 octobre 18h au vendredi 7 octobre 10h, satellite GOES 13

Animation satellite du lundi 3 octobre 18h (heure de Paris) au vendredi 7 octobre 10h (heure de Paris), satellite GOES 13.
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

 

Haïti durement touchée

Alors en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, Matthew a déferlé sur Haïti entre mardi 4 et mercredi 5 octobre. Les pluies extrêmes, les vents destructeurs et les vagues associés au phénomène ont frappé la partie sud-ouest d'Haïti. Matthew est le troisième ouragan le plus puissant jamais observé à Haïti depuis le début des observations satellitaires, et le plus puissant depuis Flora, en 1963.

Un ouragan particulièrement puissant 

Classé en cyclone de catégorie 3, la pression en son centre, à 2 h locales vendredi 7 octobre (8 h, heures françaises), était estimée à 939 hPa, avec des vents les plus forts proches de 250 km/h

Matthew avait atteint brièvement la catégorie 5 à son passage au voisinage de la Colombie, ce qui n'était pas arrivé en Atlantique depuis l'ouragan Felix en 2007. Il détient d'ores et déjà le record de durée en catégorie 4-5 pour un phénomène cyclonique survenu au mois d'octobre, avec une centaine d'heures (contre 78 heures pour Mitch en 1998 et Wilma en 2005). 

La Floride touchée vendredi 7 octobre

Se déplaçant à une vitesse de 22 km/h vers le nord-ouest, Matthew impacte vendredi 7 octobre l'est de la Floride. Dès vendredi matin, des rafales de vent proches de 120 km/h et des quantités de précipitations proches de 100 litres par m² ont été observées ainsi que des vagues proches de 9 mètres au large de Cap Canaveral. Les rafales de vent attendues dans les heures qui viennent pourraient approcher les 150 km/h et les pluies pourraient dépasser 300 litres par m².

Outre les vents violents et les pluies associées, c'est la marée de tempête associée qui menace toutes les régions côtières. Cette élévation mécanique du niveau de la mer, due aux très faibles pressions, devrait atteindre 3 m sur la Floride.

Le dernier ouragan à avoir donné des précipitations sur la côte est de la Floride est l'ouragan Katrina, qui avait touché la région en 2005, alors en catégorie 1.

Actualité par Météo-France