Imprimer Envoyer á un ami

Qu’est ce qu’une galerne ?

26/02/2014

Mardi 25 février, une brusque dégradation du temps s'est produite sur la côte basque, au passage d'un front froid.

À 14 heures, le temps était calme à Saint Jean de Luz, sous un voile de nuages élevés. À la station de la pointe de Socoa, on enregistrait 17 °C, et une pression atmosphérique de 1013 hectoPascal.

À 17 heures, il ne faisait plus que 8°C, sous des pluies modérées, avec un vent de nord-ouest soufflant en moyenne à 60 km/h, avec des rafales dépassant les 80 km/h. Le baromètre affichait une hausse de près de 4 hPa par rapport à la valeur relevée en début d'après midi.

Météo-France
Arrivée du vent frais lié à la galerne (modèle AROME du 25 février 2014, 12 h TU)
Cliquez sur l'image pour agrandir l'animation

 

Cette soudaine dégradation des conditions atmosphériques -baisse des températures, augmentation de l'humidité, hausse des pressions, renforcement et rotation au Nord Ouest du vent- est ce que les météorologistes appellent une « galerne ».

Au Pays Basque, la configuration géographique des lieux est particulièrement propice à la survenue de ce phénomène : le fond du Golfe de Gascogne est bordé par  une longue barrière montagneuses, avec d'un côté les Pyrénées et de l'autre la cordillère cantabrique. Les vents qui soufflent dans cette zone sont alors guidés et accélérés le long de ces reliefs.

Ces épisodes sont assez fréquents et peuvent se produire toute l'année. Les galernes les plus marquées se produisent néanmoins plutôt en saison chaude, quand les fortes chaleurs présentes sur la côte basque sont brutalement chassées par de l'air frais et humide venu de l'Ouest.

 

 

 

Actualité par Météo-France