Imprimer Envoyer á un ami

Nouveaux records de chaleur

13/09/2016

Moins d'une semaine après les records enregistrés dans le Sud-Ouest et l'Ouest, une nouvelle "pulsation" chaude a concerné l'Hexagone lundi 12 septembre. Les températures ont atteint des niveaux remarquables sur l'Aquitaine. De nouveaux records mensuels ont été établis comme à Dax où Météo-France a enregistré 38°C, effaçant le record de mercredi dernier.

Des températures souvent 8° à 12°C au dessus des normales lundi 12 septembre

La nuit du dimanche 11 au lundi 12 septembre a été particulièrement douce sur le pays. Par exemple, il n'avait jamais fait aussi doux la nuit en septembre à Nice où l'on a relevé 23,7°C de température minimale. Le précédent record de 23,4°C datait du 1er septembre 1944, deux ans après l'ouverture de la station.
Lundi après-midi, les températures maximales ont encore atteint des niveaux exceptionnels sur l'ensemble de la France, avec souvent un excédent de 8 à 12°C par rapport aux normales*, de 4 à 6°C sur le Sud-Est et la pointe bretonne.

Carte de l'écart à la normale de la température maximale quotidienne calculée sur la période 1981-2010 le lundi 12 septembre 2016
Carte de l'écart à la normale de la température maximale quotidienne calculée sur la période 1981-2010 le lundi 12 septembre 2016 © Météo-France (cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Le seuil des très fortes chaleurs (>35°C) a une nouvelle fois été atteint en Aquitaine (Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques) mais également localement sur les départements limitrophes.
Ailleurs, le barre des 30°C a très souvent été franchie ou dépassée. Certains records mensuels et décadaires (du 11 au 20 septembre) ont été battus :

Lieu

Température maximale

le 12 septembre 2016

Commentaires
(ancien record)

Période des records

Dax

38°C

Record mensuel
 (37,6°C le 7 septembre 2016)

1958-2016

Saint-Jean-de-Luz

38°C

Record mensuel
 (36,2°C le 2 septembre 1962)

1921-2016

Mont-de-Marsan

37,1°C

Record mensuel
 (36,7°C le 2 septembre 1962)

1945-2016

Limoges

34,8°C

Record mensuel
 (34,3°C le 3 septembre 2005)

1995-2016

Saint-Yan

34,2°C

Record mensuel
 (33,7°C le 3 septembre 1962)

1954-2016

Mont Dore
 (altitude 1200 m)

27,1°C

Record mensuel
 (26,9°C le 5 septembre 2006)

1991-2016

Biarritz

37,1°C

Record décadaire
 (35,2°C le 19 septembre 1987)

1956-2016

Cazaux

35,7°C

Record décadaire
 (35,4°C le 13/09/1964)

1921-2016

Lyon

33,2°C

Record décadaire
 (32,8°C le 14 septembre 1987)

1920-2016

 

Mais il a aussi fait très chaud partout avec autour de 36°C à Bordeaux, Agen et Montauban,

35°C à Auch et Cognac, 34°C à, Toulouse, 33°C à, , Bourges et Châteauroux, 32°C à, La Rochelle, Montélimar, Nîmes, Strasbourg et Metz, 31°C à Nancy, Dijon, Rennes et Beauvais et 30°C à Orléans, Rouen, Lille et Besançon.

Records battus en Île-de-France dans la nuit de lundi à mardi

Après une journée de lundi estivale, la nuit a souvent été douce en particulier en région parisienne. En effet, le flux de sud, ajouté à l'ilot de chaleur dans l'agglomération parisienne a empêché les températures de redescendre en dessous des 20°C. De nouveaux records de températures minimales élevées pour un mois de septembre ont été battus à Paris et dans son agglomération.
Météo-France a relevé par exemple à 7 h mardi 13 septembre :
- 21,9°C à Paris-Montsouris (+9°C/normale*, record mensuel de la température minimale la plus élevée devant les 19,9°C du 18 septembre 1987, début des relevés en 1872)
- 22,9°C à la Tour Eiffel (+12°C/normale)
- 23°C à Roissy (+11°C/normale, ancien record mensuel 20,5°C le 9 septembre 2005, début des relevés en 1974)
- 19,9°C à Melun (+9°C/norme, ancien record 19,3°C le 3 septembre 2006, début des relevés en 1947)

Arrivée des orages par le Sud-Ouest

Mardi 13 septembre, avec l'arrivée par le golfe de Gascogne d'une perturbation instable qui apporte des orages de la façade atlantique aux Pyrénées, les températures sont à la baisse sur ces régions. Ailleurs elles restent élevées et bien au dessus des moyennes saisonnières, comprises entre 30 et 35°C en général, en particulier de la région parisienne au Centre. Elles sont inférieures à 30°C près des côtes de la Manche, de l'océan atlantique et la Méditerranée. Sur l'ouest de la Bretagne et le Cotentin, elles s'échelonneront de 20 à 25°C.

D'ici jeudi, la baisse des températures concernera l'ensemble des régions.

Pour en savoir plus sur les orages, consultez notre dossier.

Pour suivre l'évolution de la situation météorologique, consultez nos prévisions météorologiques et la carte de vigilance météorologique.

* Normales sur la période 1981-2010

 

 

 

Actualité par Météo-France