Imprimer Envoyer á un ami

Le froid s'installe pour quelques jours, surtout dans l'Est

15/01/2016

Depuis vendredi 15 janvier, l'air froid a envahi tout le pays et les températures sont partout en dessous des normales de saison. Les premières neiges en plaine significatives ont fait leur apparition, notamment dans l'Est. Les gelées matinales vont se généraliser et s'accentuer jusqu'au lundi 18 janvier. Lundi devrait être la journée la plus froide. Une perturbation arrivera ensuite par l'ouest, favorisant un redoux progressif.

Des chutes de neige en atténuation sur l'Est samedi et dimanche

Samedi 16 janvier, les régions de l'Est devraient à nouveau connaître des chutes de neige, en quantités plus faibles cependant. Les éclaircies devraient surtout concerner la façade Atlantique et les régions méditerranéennes, à l'exception de la Corse, qui sera concernée par des nuages et des chutes de neige à basse altitude.  Dimanche 17, à la faveur d'une poussée anticyclonique par l'ouest, la neige devrait être plus rare et ne concerner que les régions du Massif Central aux frontières de l'Est. Dans une atmosphère froide, le soleil devrait faire de belles apparitions sur la plupart des autres régions.

Animation Arpège 15 janvier petite

Pression au niveau de la mer et température de la masse d'air (à 850hPa) du vendredi 15 janvier 2016 à 06hUTC
au lundi 18 janvier 2016 à 12hUTC - (© Modèle ARPEGE de Météo-France)


Arrivée d'une perturbation par l'ouest lundi 18, amorçant le redoux

Lundi 18 janvier, une perturbation devrait s'infiltrer sur le pays par l'ouest, apportant de la pluie sur les régions proches du littoral atlantique, de la neige dans d'autres régions. Les gelées seront très fréquentes et souvent marquées sur un large quart nord-est. Par la suite, l'air doux devrait gagner, surtout sur la moitié ouest. En milieu de semaine prochaine, les températures devraient à nouveau être proches des normales, sauf près des frontières de l'Est où le froid devrait résister plus longtemps.

Pour suivre l'évolution de la situation, consulter nos prévisions et la carte de vigilance.

 

 

Actualité par Météo-France