Imprimer Envoyer á un ami

2015 : une année chaude, bien ensoleillée et peu arrosée

08/01/2016

La température moyenne sur la France a été supérieure aux normales* durant une grande partie de l'année, à l'exception des mois de février, septembre et octobre. L'année a été marquée par deux épisodes de canicule en juillet et une fin d'année exceptionnellement douce. La douceur a été particulièrement marquée sur la moitié est du pays où les températures ont souvent été en moyenne supérieures de plus de 1 °C aux normales. En moyenne sur la France et sur l'année, la température moyenne a dépassé de 1 °C la normale, plaçant 2015 au troisième rang des années les plus chaudes depuis 1900, derrière 2014 (+1.2 °C) et 2011 (+1.1 °C).
 

Ecart à la moyenne annuelle de référence 1981-2010 de l'indicateur de température moyenne sur la France - 1900 à 2015
(Cliquer sur le graphique pour l'agrandir)



Les précipitations ont été déficitaires sur la quasi-totalité du pays notamment du nord de l'Aquitaine au Nord-Est ainsi que sur l'Aude, l'Hérault et la Lozère avec un déficit dépassant 20 %. Seul le mois d'août a été bien arrosé sur la majeure partie du pays. Plusieurs épisodes méditerranéens intenses se sont néanmoins produits au début de l'automne. La fin de l'année a ensuite été marquée par le mois de décembre le plus sec enregistré  sur la période 1959-2015. En moyenne sur la France et sur l'année, la pluviométrie a été inférieure à la normale* de plus de 15 %.

L'ensoleillement a été supérieur à la normale** sur l'ensemble du pays. Sur le quart nord-est et le Massif central, l'excédent a généralement dépassé 10 %.

 

Pour en savoir plus, consulter le bilan climatique complet de l'année 2015.


* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010
1 mm de précipitations=1litre d'eau par m2