Imprimer Envoyer á un ami

Le Mexique sous la menace de l’ouragan record Patricia

23/10/2015

L'ouragan Patricia, d'intensité record, menace le sud-ouest du Mexique. Encore au stade de tempête tropicale jeudi 22 octobre à l'aube, Patricia est devenue en 36 heures un ouragan* de catégorie 5, la plus haute catégorie sur l'échelle de Saffir-Simpson (vents > 250 km/h).

Animation satellite du 22 octobre (00h UTC) au 23 octobre 2015 (09h UTC) © Météo-France

Des caractéristiques exceptionnelles

(d'après les données du NHC, le centre américain de prévision des cyclones vendredi 23/10 à 9h UTC) :
- une pression atmosphérique minimale de 880 hPa : il s'agit de la plus basse pression atmosphérique jamais mesurée dans un cyclone dans l'est du Pacifique mais aussi plus généralement dans l'hémisphère Ouest (en incluant donc aussi le bassin Atlantique), battant le record du bassin Pacifique Est (902 hPa pour « Linda » en 1997) mais aussi le record du bassin Atlantique (882 hPa pour « Wilma » en mer des Caraïbes en 2005). Le record mondial reste détenu par le super-typhon Tip en octobre 1979, avec une pression de 870 hPa (bassin Pacifique Nord-Ouest).

- des vents maximaux moyennés sur 1 minute de 325 km/h (175 nœuds), et des rafales estimées à près de 400 km/h (215 nœuds). Il s'agit à l'échelle mondiale des plus forts vents maximaux moyennés jamais mesurés dans des conditions fiables dans un cyclone, devant les 315 km/h du super-typhon Haiyan (Philippines, 2013).

- une rapidité d'intensification exceptionnelle avec une intensification des vents de 175 km/h en 24 heures et une chute de pression de 100 hPa en 24 heures (de 980 à 880 hPa entre jeudi 22 à 9 UTC et vendredi 23 octobre à 9 UTC), un record pour le Pacifique Est, égalant les records mondiaux détenus par le super-typhon Forrest (septembre 1983) et l'ouragan Wilma (octobre 2005) avec une chute de pression de 100 hPa en 24h.

Une telle intensité et rapidité de développement s'expliquent par des conditions atmosphériques localement favorables (faibles cisaillements de vent) mais surtout par la présence d'eaux particulièrement chaudes au large des côtes mexicaines (proches des 30 voire 31°C en surface, soit une anomalie de l'ordre de 2°C dans le secteur), dans un contexte de fort El Niño.
 

Menace très forte pour une partie sud-ouest du Mexique

D'après le NHC,  Patricia touchera terre vendredi soir 23 octobre, en catégorie 4 ou 5, ce qui pourrait en faire l'un des plus puissants cyclones à toucher terre dans l'est du Pacifique. Les villes de Colima, Manzanillo puis de Guadalajara sont particulièrement exposées à des vents extrêmement violents et/ou des pluies torrentielles.  
Il faut remonter à 1959 pour retrouver un évènement comparable. Le « Mexico hurricane » avait alors touché terre en catégorie 4 ou 5  le 27 octobre dans la même région que Patricia. On peut citer aussi l'ouragan « Kenna » (catégorie 5, 2002) qui avait suivi une trajectoire comparable, mais était un peu moins intense au moment de toucher terre.

Pour suivre l'évolution de la situation, consultez le site du centre américain de prévision des cyclones (NHC).


Une saison cyclonique 2015 record dans le Pacifique

Depuis le début de cette saison cyclonique (juin à octobre dans l'hémisphère Nord), on comptabilise, en incluant Patricia :
- 25 cyclones majeurs, c'est-à-dire de catégories 3, 4 ou 5, dans le Pacifique (dont 15 dans le Pacifique Ouest et 10 dans le Pacifique Est). Pour le Pacifique Est, le record de 1992 (10 ouragans majeurs) est égalé.
- 22 cyclones de catégorie 4 ou 5 dans l'hémisphère Nord, battant largement le précédent record des saisons 1997 et 2004 (18 événements).
Cette activité cyclonique particulièrement intense est liée au fort évènement El Niño en cours actuellement. Elle pourrait se poursuivre au cours des prochaines semaines, avec la persistance de cet épisode


*le stade de tempête tropicale est atteint lorsque la vitesse des vents est supérieure ou égale à 34 nœuds (63 km/h), soit force 8. Lorsque la vitesse des vents est supérieure ou égale à 64 nœuds (118 km/h), soit force 12, celui d'ouragan est atteint.

A consulter :

- Notre actualité sur l'épisode El Niño en cours
- Notre dossier sur les cyclones

Actualité par Météo-France