Imprimer Envoyer á un ami

Première offensive froide de l'automne

14/10/2015

(Mise à jour le mercredi 14 octobre)

Mardi 13 octobre au matin, Metz et Nancy ont enregistré leur première gelée, avec 2 à 3 semaines d'avance sur la normale*. En cause, de l'air froid en provenance de l'est du continent, qui envahit progressivement tout le pays. Des gelées précoces ont ainsi été observées en plaine sur le nord du pays mercredi 14, mais ce sont surtout les températures maximales qui, sous les nuages, devraient être particulièrement basses - jusqu'à 5 à 9 degrés sous les normales - lors du pic de fraîcheur attendu jeudi 15.
 

Une mise en place progressive du froid sur l'est du continent la semaine dernière

À la faveur d'un anticyclone situé sur la Scandinavie, le froid s'est progressivement s'installé sur l'ouest de la Russie entre le 5 et le 7 octobre. Il a neigé à Moscou le 7 en soirée. Entre le 8 et le 10, cette masse d'air a gagné l'est de l'Europe, avec des températures très basses du sud-ouest de la Russie à la Pologne et des gelées quotidiennes, parfois fortes (températures inférieures à -5 °C). On a ainsi relevé -5,9 °C à Volgograd le 10, nouveau record de froid pour un début octobre. À partir du 10, le flux d'est à nord-est s'est renforcé sur l'Europe centrale et l'air froid a progressé pour arriver à nos portes, avec la première gelée de la saison observée à Berlin lundi 12. Le même jour, des chutes de neige précoces ont touché les plaines du sud de la Pologne.

Evolution de l'anomalie de température à 2 m du 5 au 13 Octobre 2015
Evolution de l'anomalie de température à 2 m du 5 au 13 Octobre 2015
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)


 

Fraîcheur humide et nuageuse jeudi sur le pays

Cet air froid et humide a envahi la moitié nord de l'hexagone dès mardi 13. Mais c'est véritablement mercredi 14 qu'il s'enfonce plus nettement vers le sud, gagnant ainsi l'essentiel des régions, accompagné de nombreux nuages et de faibles précipitations. On a ainsi relevé - 2,4 °C à Romorantin, - 2 °C à Nevers et -1 °C à Beauvais mercredi matin. Au cours de cette journée, le soleil devrait néanmoins rester présent sur la façade ouest, surtout sur le sud du pays, où mistral et tramontane devraient cependant se renforcer, accentuant la sensation de fraîcheur. Jeudi, avec l'isolement de la « goutte froide »** en plein cœur du pays, les nuages devraient être très nombreux, et la fraîcheur marquée, avec des températures maximales inférieures à 10 °C sur un large quart nord-est. Les premiers flocons de neige devraient faire leur apparition sur les massifs à partir de 600 à 900 m d'altitude. Le soleil ne sera présent qu'autour de la Méditerranée, mais toujours avec un vent assez fort et frais.

Animation Arpege du géopotentiel à 500hPa et de la température de la masse d'air du mercredi 14 octobre 2015 à 06h UTC au dimanche 18 octobre 2015 à 06h UTC
Animation Arpege du géopotentiel à 500hPa et de la température de la masse d'air du mercredi 14 octobre 2015 à 06h UTC au dimanche 18 octobre 2015 à 06h UTC
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)


 

Lente remontée des températures à partir de vendredi

Avec le décalage progressif de la goutte froide vers l'Italie vendredi 16, le temps devrait rester maussade sur de nombreuses régions, mais de l'air un peu moins froid devrait revenir sur le pays par le nord. Ainsi, malgré des nuages encore nombreux, les températures devraient gagner 1 à 3 degrés, la hausse étant plus limitée sur le quart nord-est. Le soleil devrait regagner un peu de terrain sur un tiers sud du pays. Durant le week-end, les températures devraient se rapprocher des normales de saison dans le Sud. Une fraîcheur, moins marquée devrait persister sur la moitié nord.



* sur la période 1981-2010
** une goutte froide est une dépression d'altitude, accompagnée d'air froid et humide

 

Actualité par Météo-France