Imprimer Envoyer á un ami

Retour sur les records de chaleur dans l’Est

10/08/2015

Du mercredi 5 au vendredi 7 août, la France a connu un pic de chaleur remarquable. La chaleur a d'abord touché le Sud-Ouest mercredi 5 août avant de gagner jeudi et vendredi les régions de l'Est.

Le Nord-Est, le Centre-Est et la Provence ont connu des températures maximales très élevées. Météo-France a relevé vendredi 7 après-midi jusqu'à 40,9 °C à Vallon-Pont-d'-Arc (Ardèche), 39,2 °C à Lyon ou encore 38,8 °C à Ambérieu.

À Strasbourg-Eintzheim (aéroport), le record de température maximale a été battu, avec 38,7°C. Dans cette station ouverte en 1924, le précédent record de 38.5 °C avait été établi le 9 août 2003. À Bâle-Mulhouse, ce 7 août a été la 2e journée la plus chaude jamais enregistrée avec 38,8 °C, à égalité avec le 31 juillet 1983, et juste derrière les 39,1 °C relevés le 13 août 2003.

Des températures nocturnes particulièrement élevées

Sur la moitié est du pays, les minimales nocturnes ont également été très élevées, souvent comprises entre 18 et 24 °C. Dans la nuit de jeudi à vendredi, Nice a enregistré sa température minimale la plus élevée depuis le début des relevés - tous mois confondus- avec 28,1 °C (précédent record : 27,7 °C le 5 août 2003).

Dès vendredi 7, la dégradation orageuse qui a traversé le pays a mis fin à ce pic de chaleur par le sud-ouest et les journées de samedi et dimanche se sont révélées plus conformes aux normales* de saison voire fraîches dans le Sud-Ouest. En revanche, il a encore fait chaud dans l'extrême Sud-Est et Nord-Est samedi comme dimanche et les températures nocturnes sont demeurées supérieures à la normale tout le weekend sur la moitié est.


Écart à la normale 1981-2010 de la température maximale quotidienne (°C) du 5 au 9 août 2015 (En rouge, les valeurs supérieures à la moyenne des températures quotidiennes et en bleu, celles inférieures à cette moyenne). © Météo-France

 

* normales 1981-2010

Les fortes chaleurs persistent sur l'Europe centrale

Depuis la semaine dernière, la chaleur a également envahi l'Europe centrale. Vendredi 7 août il a fait par exemple 38,0°C à Berlin (à quelques dixièmes du record absolu) et 39,8°C à Mannheim ( à 5 dixièmes du record national allemand). L'Autriche, la Hongrie, la Slovaquie et la Pologne ont aussi connu des températures particulièrement élevées. Samedi 8, il a fait 36,6 °C à Varsovie ou encore 35,5 °C à Budapest. Des températures généralement comprises entre 30 et 35°C, localement jusqu'à 38°C, sont encore attendues lundi 10 août et dans les jours à venir dans ces régions.

 

Actualité par Météo-France