Imprimer Envoyer á un ami

Un mois de juin jusqu’ici arrosé dans le Sud, sec au Nord

18/06/2015

Sous l'influence des hautes pressions au-dessus de l'Atlantique et des îles Britanniques, les régions situées au nord de la Loire ont connu un début de mois juin très sec. En Île-de-France, il n'est, par endroit, pas tombé une seule goutte depuis le début du mois.  
La présence d'une minimum dépressionnaire entre l'Espagne et la Méditerranée a, au contraire, favorisé depuis une dizaine de jours des pluies orageuses abondantes sur le sud du pays, y compris sur le pourtour méditerranéen, ce qui est assez inhabituel à cette époque de l'année.

Entre 1er et le 18 juin, à 8h locales, il est déjà tombé 137 mm* au Cap Bear. Cette quantité exceptionnellement élevée représente près de 4,5 fois la normale** d'un mois de juin (31 mm), un mois habituellement sec sur le pourtour méditerranéen. Alors que le mois est loin d'être terminé, juin 2015 est déjà le deuxième mois de juin le plus pluvieux depuis l'ouverture de la station en 1901 (record détenu à ce jour par juin 1992 avec 173 mm).
À Saint-Etienne, Cognac, Mont-de-Marsan et Montélimar, les cumuls enregistrés sur cette même période représentent déjà 1,5 à 2 fois la normale d'un mois de juin.
À Montpellier, il est tombé 87 mm, soit 3 fois la normale d'un mois de juin entier, dont 79 mm le 12 juin sous un orage violent..

À l'inverse, il a fait particulièrement sec sur la même période au nord de la Loire, avec par exemple : 0 mm à Roissy, 1 mm à Paris et Orly, 5 mm à Quimper, 6 mm à Dunkerque et 10 mm à Brest. Dans la capitale, il faut remonter à 1925 pour retrouver deux premières décades de juin aussi sèches.

Rapport à la moyenne mensuelle partielle de juin (période 1981-2010) des cumuls de précipitations en France entre le 1er et le 18 juin, à 8h locales (en rouge lorsqu'il a plu moins qu'en moyenne entre le 1er et le 18 juin, et en bleu lorsque les pluies ont été plus abondantes qu'en moyenne entre le 1er et le 18 juin). © Météo-France (cliquez sur la carte pour agrandir)


En conséquence, les sols sont particulièrement secs pour la saison sur de nombreuses régions, en particulier sur la moitié nord.

 
Écart à la moyenne quotidienne (période 1981-2010) de l'indice d'humidité des sols en France le 17 juin 2015 (en rouge les sols plus secs que la moyenne, en bleu ceux plus humides) © Météo-France


Depuis la soirée du mercredi 17, une poussée anticyclonique sur l'Atlantique Nord a orienté le flux au nord-ouest. Le temps est redevenu sec sur le Sud avec le retour du mistral et de la tramontane. Jeudi 18, un front perturbé circule sur le nord en donnant quelques faibles pluies de la Picardie au Nord-Est. Dès vendredi 19, le temps devrait redevenir globalement sec et ensoleillé à l'Ouest. Quelques passages nuageux et de rares averses pourraient toucher les régions du Nord au Nord-Est ce weekend. Aucune pluie significative n'est prévue sur le pays, avant le milieu de la semaine prochaine.

* 1 mm = 1 L/m2
** Normale calculée sur la période 1981-2010

 

 

Actualité par Météo-France