Imprimer Envoyer á un ami

Quand parle-t-on de tempête ?

15/09/2015

Le terme de tempête n'est défini que dans les domaines de la météorologie marine et de la météorologie tropicale. Néanmoins, l'usage veut que les météorologues nomment « tempêtes » les rafales de vent approchant les 100 km/h dans l'intérieur des terres et 120 km/h (voire 130 km/h) sur les côtes. Lorsque le vent atteint ces valeurs, on va même qualifier de « tempête » la dépression à l'origine de ces vents. Ce terme désigne donc à la fois une zone étendue de vents violents et la dépression génératrice.

Des définitions spécifiques en météorologies marine et tropicale

En météorologie marine, le terme de « tempête » est réservé aux vents atteignant la force 10 sur l'échelle Beaufort, soit des vents moyens de 89 à  117 km/h (et donc des rafales bien plus fortes).

En météorologie tropicale, on appelle « tempête tropicale » une dépression observée au niveau des latitudes tropicales ou subtropicales accompagnées de vents moyens compris entre 62 et  117 km/h. Au-delà de ces valeurs, la dépression devient « cyclone tropical ».

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur les tempêtes.


 Image composée des données de plusieurs satellites géostationnaires et du satellite à défilement METOP-B, le 9 décembre 2014 à 12h00 UTC. Autour du centre de la tempête nommée Alexandra par l'université de météorologie de Berlin une perturbation a envahi le nord de l'océan Atlantique et le système s'étend du Groënland jusqu'à la Bretagne. © Météo-France

 

Actualité par Météo-France