Imprimer Envoyer á un ami

20 degrés d'écart entre le matin et l'après-midi mercredi

12/02/2015

Le puissant anticyclone centré en fin de semaine dernière sur les îles Britanniques s'est décalé progressivement vers l'intérieur de l'Europe. Mercredi 11 février, l'Hexagone, comme une majeure partie de l'Europe, était sous l'influence de cette vaste zone de hautes pressions centrée sur le sud de l'Allemagne. En cette saison, les situations anticycloniques aboutissent souvent, là où le soleil brille, à de fortes amplitudes thermiques entre le matin et l'après-midi, d'autant plus fortes en montagne si la neige est présente au sol et que le vent est faible.

image satellite du 11 fevrier 2015 a 12h UTC
Image satellite mercredi 11 février à 12h UTC © Météo-France.
Sur la marge nord de l'anticyclone, les nuages bas persistent. Ailleurs le ciel est clair et on distingue la neige sur les Alpes et même, sous un ciel légèrement voilé, sur les Pyrénées.


Après des gelées parfois fortes mercredi 11 février au matin, le mercure a grimpé rapidement à la faveur d'un soleil généreux sur presque tout le pays. Mis à part dans le Nord – sous une grisaille persistante – les écarts entre les températures minimales et maximales ont souvent été remarquables. L'amplitude thermique a parfois dépassé les 20 degrés en plaine.

Températures minimales et maximales relevées mercredi dans des villes où l'amplitude thermique (entre parenthèses) a été remarquable :
-6,8 / 13,6°C à Ambérieu (20,4)
-5,3 / 14,6°C Avignon (19,9)
-5,8 / 13,6°C à Clermont-Ferrand (19,4)
-2,1 / 16,2°C à Bordeaux (18,3)
-4,7 / 13,2°C à Lyon Saint-Exupéry(17,9)

En montagne, avec la neige présente au sol, les gelées matinales étaient relativement sévères mercredi mais la douceur est vite revenue en journée avec une masse d'air douce en altitude.
Au Fied dans le Jura (522 m d'altitude), le thermomètre affichait -15,1°C au petit matin pour 12°C au meilleur de la journée, soit un écart de plus de 27 degrés ! On a également enregistré plus de 20 degrés d'amplitude thermique à Hauteville (Ain – 805 m) avec -11,8°C le matin et 13,5°C l'après-midi.

Des températures en légère hausse, arrivée d'une perturbation par l'ouest

Ce jeudi 12 février, les conditions sont encore anticycloniques mais les pressions sont en baisse. Le pays va passer progressivement sous l'influence d'une dépression située sur les îles Britanniques. Celle-ci amènera par l'ouest un flux plus perturbé. Durant la nuit de jeudi à vendredi et la journée de vendredi, les températures seront en légère hausse. Le matin, les minimales afficheront souvent de -1 à -4°C sur le Nord-Est et le Centre-Est mais jusqu'à 5 à 9°C près de la Méditerranée. L'après-midi, il fera de 8 à 13°C sur la moitié nord, de 11 à 15°C au Sud.

  Ecart a la normale 1981-2010 de la température minimale et maximale sur la France le 11 fevrier 2015 
Écart à la normale 1981-2010 de la température minimale (à gauche) et maximale (à droite) sur la France le 11 février 2015. (En rouge : les valeurs supérieures à la moyenne des températures quotidiennes, en bleu : celles inférieures à cette moyenne). À la faveur de la situation anticyclonique, les régions du nord restées jour et nuit sous la grisaille présentent des minimales au-dessus de la moyenne et des maximales en-dessous et donc une faible amplitude thermique. C'est l'inverse quasiment partout ailleurs
© Météo-France (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

Actualité par Météo-France